Elkabbach roulé dans la farine à propos du Hezbollah

Le ministre libanais poursuit : et l’on ne peut comparer la présence syrienne à cette présence israélienne puisque la première avait permis la fin de la guerre civile sous l’aval de toutes les puissances concernées, occidentales et israéliennes comprises. Tandis que la présence de celle-ci était une occupation en bonne et due forme. Elkabbach cette fois ne cherche même plus à ironiser, il se tait.

Pourtant, il aurait pu rappeler que la présence israélienne avait été rendue nécessaire dans le Sud due aux incursions à répétition des milices palestiniennes et que le départ des troupes israéliennes était la première étape du plan Sharon visant à se retirer de tous les territoires non indispensables pour la sécurité d’Israël, du moins le croyait-il, jusqu’à ce que le départ de la bande de Gaza ne créa encore plus de dangers pour celle-ci, mettant désormais les villes frontralières à portée de Qassam.

Voilà ce qu’aurait pu dire Elkabbach s’il n’était pas quelque peu aveuglé par son unilatéralisme védrinisé qui cherche à se persuader que la présence d’Israël est sinon le seul facteur de trouble, du moins le plus important alors que toute personne censée sait que même si Israël se retirerait sur les frontières de…1948 les mêmes « problèmes » se poseraient, puisqu’il serait aussi question du droit au retour, puis de l’existence même d’Israël dont l’indépendance en tant que telle est contestée par le Coran qui est la seule Constitution sur laquelle se base le Hamas.

Aussi le fait que l’atmosphère se soit détendue le dimanche, il faisait beau, ce qui rend bien plus aisé les sourires hypocrites de la diplomatie imbibée d’orientalisme, ne doit en rien préjuger de la gravité de la situation où l’on voit le Hezbollah s’armer à tour de bras, (le ministre dut convenir qu’il y avait du trafic à la frontière libano-syrienne), sans que l’on ne sache bien pourquoi sinon à réitérer l’idée que la menace est israélienne et non pas irano-syrienne comme nous allons bien le voir cependant dans les jours et semaines à venir.

Iris Canderson 16/7/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 210 vues

Tous les articles de Iris Canderson

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.