Le ‘’judaïsme’’ de Jacques Attali


 Jacques Attali a accordé une interview concernant la publication de son « Dictionnaire amoureux du Judaïsme ». A lire cet entretien, intitulé -par les soins de la rédaction du journal en ligne LeMatin- « Jacques Attali: ‘’Israël n’est pas le peuple juif’’ », (1) on ne peut douter que l’abysse creusé par ses différentes interventions n’augmentent entre lui et la très grande majorité du peuple juif à travers la planète. Et notamment la part belle qui habite la terre ancestrale du Judaïsme.
 
A la question de savoir si « (…) le conflit israélo-palestinien empêche actuellement d’être amoureux du peuple juif ? » Jacques Attali répond que « C’est un conflit territorial entre deux nations. Ça n’a aucun rapport avec le judaïsme qui existe depuis 3000 ans et qui continuera à exister quoi qu’il arrive à Israël ».
 
S’il est vrai que le Judaïsme survivra à ce qui pourrait arriver à l’Etat d’Israël, on se demande quel est le nom du deuxième belligérant ? Si le conflit est seulement et vraiment territorial, pour quelles raisons autant de pays musulmans, éloignés du front, n’entretiennent pas de relations diplomatiques et commerciales avec l’état Hébreu depuis sa renaissance et fournissent autant de moyens à son éradication ?
 
Lors de la question suivante, Attali persiste et signe : « Le peuple juif a une histoire planétaire et millénaire qui n’a rien à voir avec l’Etat d’Israël ». Il est dommage que le journaliste n’ait pas pensé à lui demander par qui est constitué le peuple israélien et pour quelle raison et pour qui ce pays fut crée ?
 
Mais n’en demandons pas trop à un individu qui confirme, l’air agacé, au journaliste que l’intolérance actuelle n’est pas liée au conflit israélo-arabe : « L’antisémitisme précède l’existence de l’Etat d’Israël. La Shoah a eu lieu avant la création de l’Etat d’Israël ».
 
Que les « morts aux juifs » soient devenus, de nos jours, des slogans courants dans les manifestations ‘’pacifiques’’ françaises et européennes ; que les biens de la communauté juive soient protégés à temps complet pour éviter tout vandalisme ; et que les Juifs eux-mêmes soient violentés dès qu’ils sont reconnus comme tels, n’interpelle nullement ce ‘’grand esprit’’. Pour lui l’antisémitisme s’est arrêté à la Shoah.
 
C’est probablement pour cette raison que nul ne se souvient de sa présence lors de la manifestation de 2002, organisée par le Crif et ayant pour thème « Contre l’antisémitisme et pour l’amitié avec Israël ».
 
Les dernières réponses de ce triste sire dénoncent un complot américano-sioniste voulant attribuer le caractère antisémite à la France pour faire immigrer la communauté juive française en Israël.
 
Si ce ‘’complot’’ aurait réussi, Jacques Attali aurait-il changé d’opinion et finir par affirmer qu’Israël EST partie intégrante du peuple juif ? Rien n’est moins sûr.
Car cela compromettrait ses nombreuses invitations à discourir dans les médias ainsi que la promotion de ses bouquins. Et entre deux maux, il faut bien choisir.
 
http://victor-perez.blogspot.com ©
 
Liens :
 
(1) : http://www.lematin.ch/loisirs/culture/jacque-attali-israel-peuple-juif-95028

Victor Perez 12/3/2009

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

2 019 vues

Tous les articles de Victor Perez

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Dispersion négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL, Tribune offerte par Resiliencetv

 

Comments are closed. Please check back later.