« Dégagez, vous salissez mon cabinet ! »(up to date)

Nouveau rebondissement ? Car selon Le Post (23h55,8/10) :

 

" le procureur-adjoint d'Aix-en-Provence, à son tour, nous en dit plus.

Il est formel: "En l'état des investigations, ces accusations ne sont pas du tout confirmées" et "pour l'heure, aucun des témoins de la scène ne confirme ces propos racistes."

Le procureur-adjoint, qui précise "qu'avant cela, déjà, la fillette était déjà suivie par ce médecin", revient sur les faits: "Son père avait rendez-vous à 9h, et, à 9h15, il n'était toujours pas passé. Il est donc entré dans le cabinet, alors que le médecin était en train de consulter deux enfants accompagnés par leur père. Le médecin l'a donc fait sortir assez fermement".

Qui a assisté à cette scène ? "Le père des deux enfants en cours de consultation et une collègue de travail du médecin, qui, ni l'un, ni l'autre, ne confirment les propos racistes" nous assure le procureur-adjoint d'Aix-en-Provence.

Qu'en est-il alors des propos de Laurent Dillinger, ce médecin généraliste "présent sur les lieux", selon RTL, et qui semble confirmer les propos tenus par son confrère?

"Ça me touche en tant qu'être humain et en tant que médecin. Je suis Français et j'ai une maman d'origine italienne, je me sens aussi concerné par le refus d'accès aux soins que peuvent souffrir certains de nos concitoyens et compatriotes" avait déclaré le Dr Dillinger, vendredi matin sur RTL.

"Ce médecin généraliste, qui n'a pas assisté à la scène, a reçu les confidences du père, et l'a cru" nous dit aussi le procureur-adjoint.

Contacté par Le Post, le secrétariat du Dr Dillinger nous indique que "depuis son audition par la police hier, il ne répond plus à la presse."

Ce père de famille a-t-il menti ? "Il semble, toujours à l'heure actuelle, qu'il n'a pas dit toute la vérité", nous répond le procureur-adjoint (…)".
 

 

Selon RTL (8h du matin, 8/10/10), une "petite fille de 6 ans et son père se sont vus violemment refuser une consultation chez l'ophtalmo à Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône. "Je ne reçois pas les sales Arabes !", leur a dit le médecin. "Dégagez, vous salissez mon cabinet !" Des témoins ont confirmé l'altercation. Le père a déposé plainte auprès du commissariat.Le père, ingénieur dans la région, a également adressé une lettre à Nicolas Sarkozy : "Nous n'avons rien à nous reprocher, écrit-il. Nous sommes des Français bien intégrés, tous nos voisins et nos collègues sont prêts à témoigner". Le Conseil de l'Ordre des médecins a également été saisi.

Le médecin mis en cause n'a pas souhaité réagir pour l'instant".

 

Commentaires de RTV : Espérons que cet acte xénophobe lié à un énervement surdimensionné (la première fois l'ophtalmologiste avait reçu sans problèmes la gamine selon Europe 1) ne vienne pas masquer les dizaines d'agressions non médiatisées contre les médecins, pompiers, contrôleurs, etc dans certains endroits aux cris de "sales céfran"… En tout cas le climat s'envenime, à cause de tous les non dits qui font qu'une partie de la population décide de se faire justice elle-même, bien sûr les bobos mettront en cause le "climat islamophobe", alors que ce genre de propos ne fait précisément qu'envenimer la situation.

Iris Canderson 8/10/2010

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

2 347 vues

Tous les articles de Iris Canderson

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Alliance des civilisations-ARTV, Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Libertés-RTV

 


Comments • comment feed

  • Jean-Luc LUMEN dit :

    « En tout cas le climat s’envenime, à cause de… »

    hé oui …il est vrai que le climat ne fait pas que de s’envenimer…depuis l’arrivé d’Iznogoud à l’intérieur puis quand il est devenu calif …

    Il faut de l’ordre…cela est normal…mais quand ceux qui doivent faire appliquer l’ordre…sont les premiers à foutre le désordre…là cela pose problème

    Jean-Luc LUMEN