Brigitte Bardot succède à Sarkozy

_ne.jpg

 

On peut lire – sur le wire et sur le net – que Brigitte Bardot se porte candidate à l'Elysée, car, dit-elle, "il faut bien qu'un corps se dresse pour défendre les animaux puisque tout le monde, à droite comme à gauche, s'en fout".

 

 

"J'accepte la proposition honnête que me fait l'Alliance Ecologiste Anti-hallal (AEA) d'être leur pouliche aux élections présidentielles de 2012", explique Brigitte Bardot, 86 ans.

 

 

Pour l'heure, Brigitte Bardot fait partie des quatre personnalités de notoriété nationale pressenties comme candidat (e) de l'Alliance Ecologiste Anti-hallal (AEA). L'identité de trois autres présidentiables potentiels de l'AEA circule actuellement sur Internet. Il s'agirait de Ségolène Royal, Marine Le Pen et Catherine Deneuve.

 

 

"Je ne suis pas une politique", reconnaît Brigitte Bardot. "Et je ne me vois pas partir en campagne avec mes deux cannes", ajoute-t-elle, car elle souffre d'une double arthrose des hanches causée par son régime végétarien strict. "Mais j'espère que le débat sur la protection des animaux français sera porté lors des prochaines élections présidentielles".

 

 

Interrogée sur ses motivations, la militante infatigable explique :  "Sarkozy m'a prise pour une imbécile en me faisant des promesses qu'il n'a pas tenues". Selon la rumeur, ce serait Carla Bruni qui se serait opposée à ce que son époux tienne les promesses qu'il avait faite à Brigitte Bardot.

 

 

Brigitte Bardot déclare en outre :  "Aujourd'hui, l'abattage sans étourdissement des animaux s'est généralisé dans notre pays, les consommateurs l'ignorent et le ministre de l'Intérieur et des Arts décos, Brice Hortefeux, y veille, puisqu'il s'oppose au projet d'étiquetage des viandes qui préciserait si l'animal a été, ou non, étourdi au moment de son abattage".

 

 

Brigitte Bardot dénonce depuis des années la dérogation faite au régime général concernant l'étourdissement préalable des animaux d'abattoir accordée au rite musulman et elle affirme :  "Or, aujourd'hui, cette dérogation qui permet d'égorger les animaux sans étourdissement n'est plus une exception limitée à l'abattage rituel, mais une règle qui se généralise. Du coup, les Français ignorent qu'ils consomment en fait une viande issue de ce type d'abattage cruel".

 

 

Brigitte Bardot rappelle que les plus hautes autorités musulmanes en France reconnaissent que rien dans les textes 'sacrés' ne s'oppose à ce que l'animal soit étourdi avant sa saignée mais que ces mêmes autorités trouvent que c'est tout de même plus poilant sans étourdissement.

 

 

 

 

http://www.drzz.fr/brigitte-bardot-succede-a-sarkozy-par-michel-garrote

Michel Garroté 16/10/2010

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

2 166 vues

Tous les articles de Michel Garroté

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Alliance des civilisations-A-LI-DAC, Fresh Air-LIDAC, Libertés-LIDAC, Liens d'actualité

 


Comments • comment feed