Francis Néri: un Blogueur traîné en justice!

  Lu sur le Blog

Puteaux-Libre – Gérard Brazon

" Un Blogueur traîné en justice par Martine Aubry-Brochen et son mari Jean Louis Brochen. La pression (l'oppression?) continue. Francis Néri n'a pas de fortune, c'est un citoyen de la ville de Strasbourg, vivant en HLM.

 

 

En retraite, il ne roule pas non plus sur l'or ! Sa seule richesse comme beaucoup de nos concitoyens est sa liberté de s'exprimer. Enfin, c'est ce qu'il croyait. Devant la machine judiciaire, ce rouleau compresseur écrasant tout sur son passage, se trouve un blog au tirage comme le dit Francis, modeste. C'est le marteau pilon pour un moustique blogueur.

Ce parti politique a, à sa tête, une femme qui a décidé de montrer le vrai visage du socialisme en France. Francis Neri n'est pas un délinquant, il exerce sont droit à la libre expression. Qu'est-ce que cette prétendante au plus haut poste de la nation lui reproche? Les fameuses rumeurs? Les propos écrits par Caroline Fourest? 

Les rumeurs: Si Martine Aubry-Brochen n'avait pas fait sa communication sur toutes les radios et télés de France, sur "les rumeurs", beaucoup de français n'auraient jamais rien su de ces rumeurs sur sa pseudo dépendance à l'alcool, sa prétendue homosexualité. Très honnêtement, je l'ignorais complètement et même si je l'avais su, j'en aurais jamais parlé car, cela relève de sa vie privé. C'est donc bien du fait de Martine Aubry-Brochen qu'est devenu "information" ce qui n'était que "rumeur". Je ne suis pas sûr qu'elle ait bien fait de faire cette communication. Il lui faudra déposer plainte ou virer ses conseillers en communication.

Les propos écrits par Caroline Fourest: Il est étonnant que Martine Aubry-Brochen tente de faire "le ménage" sur les blogs et les sites alors même qu'elle n'a toujours pas déposé plainte contre l'auteur de ce livre "La tentation de l'obscurantisme" de Madame Fourest.

Alors Francis Néri va se retrouver seul devant des juges. Que va-t-il se passer ? Monsieur Néri n'a pas de gros moyen disais-je. Pourrat-il seulement se déplacer à Paris habitant à Strasbourg. Faut-il qu'ajoute au frais de "justice", les frais de transports et de nouriture? Que peut-il faire devant ce rouleau compresseur? 

Cette affaire est un révélateur de l'état de notre société. Une justice rapide pour les uns, plus lente pour les autres. Une disproportion des moyens qui prouve que malgré les Révolutions, la République: "suivant que vous soyez puissant ou misérable, les jugements de cours vous feront blanc ou noir !" La question qui se pose aux socialistes, comment pouvez-vous accepter ce rouleau compresseur dont votre patronne est la conductrice? Est-ce là votre idée de la justice?

Gérard Brazon

*****************************************

Communiqué de Résistance Républicaine en date du 1er Août 2011.

Le Directoire de Résistance Républicaine a décidé d’affirmer et de confirmer qu’il ne soutient ni ne soutiendra en rien, ni n’approuve ou n’approuvera des écrits mettant en cause des citoyens et des personnalités politiques pour des faits relevant essentiellement de leurs vies privées. L’espace privé ne peut en aucun cas faire l’objet d’une atteinte par qui que ce soit.

Les propos incriminés ont été estimés diffamatoires par l’une des parties et ont fait l’objet d’une plainte pour diffamation. Ces propos seront examinés et jugés comme tels, ou non, par la 17iéme chambre de Paris.

Résistance Républicaine par la voix de son Directoire refuse par avance d’être associée, ni de près, ni même de loin à cette affaire de diffamation mettant en cause Monsieur Francis Néri et Martine Aubry-Brochen  ainsi que son mari Jean Louis Brochen.

Le Directoire Résistance Républicaine.

***************************

Lettre de Francis Neri

Ce texte a été supprimé à la suite d'une assignation de Madame Martine Aubry et son époux Monsieur Jean-louis Brochen  qui engage une procédure en mon encontre.

Je suis assigné à comparaître le lundi 12 septembre 2011 à 9 h au Palais de justice 4 boulevard du Palais 75001 Paris.

Je n'ai pas encore eu le temps de prendre mes dispositions, mais j'ai rencontré hier notre ami Bertrand qui me confirme ses informations.

Toutefois il m'apparaît difficile qu'il puisse apporter plus de preuve à ces allégations et je ne veux pas prendre plus de risques sur ce qui pourrait être des diffamations si ce n'était pas démontré et par la même occasion nuire à Madame Aubry et Monsieur Brochen, envers qui je n'ai aucun ressentiment personnel sinon que je ne suis pas de son bord politique. D'autre part, je réagis assez mal à ce qui circule sur leur compte depuis fort longtemps et qu'ils ne semblent pas avoir pris la peine, jusqu'à présent de démentir. C'est la raison essentielle qui m'a fait porter une oreille attentive à ce que Madame Aubry qualifie de rumeurs. 

Bien évidemment un simple blogeur n'a pas les moyens d'enquêter comme un journaliste ou un officier de police et il ne peut se fier, comme je l'ai fait, en ce qui concerne Bertrand, qu'à un ami. Il m'a semblé toujours très informé et tous ceux qui le connaissent apprécient sa pertinence et sa lucidité.

Par contre il me semblait, et il me semble toujours facile, à Martine Aubry et Monsieur Brochen d'apporter les rectificatifs qui pourraient sans équivoques possibles dissiper les malentendus.

Par exemple, pour une hospitalisation, il faut un acte de sécurité sociale, des soins infirmiers, un médecin, une entrée, une sortie et je suis peut être naïf, mais tout cela devrait pouvoir être confirmé ou infirmé. Les "rumeurs" à ce sujet, se seraient tues depuis longtemps, ainsi que les autres par la même occasion.  

En conséquence, j'ai décidé de retirer cette chronique par qui, semble t-il, le scandale arrive, d'attendre le retour de mon avocat pour savoir comment me défendre et de remplacer cette chronique par le texte complet de l'assignation afin de laisser en quelque sorte un "droit d'accusation" sur ce blog à Madame Aubry et Monsieur Brochen.

Je vous tiendrai bien évidemment au courant de la suite donnée à cette affaire qui m'inquiète, car je n'ai pas les possibilités financières, ni les compétences pour faire face aux moyens d'une personne dirigeante du puissant parti socialiste et qui brigue les plus hautes fonctions de la république. J'habite un HLM, avec tous les problèmes qui y sont posés en terme de relations, j'ai une modeste pension de retraite qui suffit tout juste à nos dépenses et les sommes réclamées en dédommagement me semblent, personnellement, exorbitantes. Alors s'il faut se rendre à Paris en septembre pour être de toutes façons condamné, car je ne serai pas prêt, je préfère rester chez moi pour éviter des frais de déplacement et d'avocat.

Souhaitez-moi bonne chance !

Bien à vous

Francis NERI     

Par Gérard Brazon - Publié dans : Politique Française - Communauté : La communauté des Gaullistes .
Jennifer Sochez 4/8/2011

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 774 vues

Tous les articles de Jennifer Sochez

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Conservation négative-OIL, Dispersion négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL

 

Comments are closed. Please check back later.