Ahmadinejad et le désarmement

Mahmoud Ahmadinejad, le président iranien,  ne sera pas présent lors de la prochaine réunion de l'ONU sur le désarmement, a indiqué la chaine d’information arabe Aljazira.
 
Cette réunion, qui doit se tenir le 24 septembre en marge de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU à New York, intervient après douze ans d'inaction à Genève, seul forum multilatéral de négociations sur le désarmement mondial.
 
 
Ahmadinejad était jusqu' ici  le seul chef d'Etat participant à une rencontre qui va réunir des représentants au niveau ministériel.
 
L'ambassadrice américaine aux Nations Unies, Susan Rice a déclaré  ce mercredi que l'Iran était décidé à construire une bombe atomique. Elle a ajouté que le Conseil de sécurité et le comité responsable des sanctions "devra considérer la réponse appropriée aux violations en série par l'Iran des résolutions du Conseil de sécurité".
 
Les Occidentaux sont surtout préoccupés  que Iran  soit doté de l’arme nucléaire, qui aboutira à un rapport de force incroyablement dangereux. Déjà isolé,  sanctionné,  condamné,  le régime de Téhéran ne craint plus grand-chose des nouvelles résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Le régime contiue ses manoeuvres destinées également à l'expansion de son programme nucléaire.
 
D’ailleurs suite à un rapport transmis recemment   présenté par un groupe d’opposants au régime en Iran, le directeur de l’AIEA, Yokiya Amano, a déclaré  à Vienne que les inspecteurs de l’Agence allaient vérifier la véracité des témoignages faisant état de l’existence d’une usine secrète de fabrication d’uranium enrichi.
 
À l'heure où les informations filtrant de l'AIEA confirment l'imminence de la première bombe nucléaire iranienne, la décision  du  président iranien  de ne pas  prendra part à la  réunion  prévue à l'ONU sur le désarmement montre assez tres bien, malgré ses dénégations répétées, que le régime cherche autre chose que se doter d’un programme nucléaire civil.
 
Ahmadinejad se rendra toutefois à New York la semaine prochaine où il devrait s'exprimer dans le cadre du sommet des Objectifs du millénaire et de l'Assemblée générale annuelle.

Ce sera une  occasion  pour lui de  faire  une intervention comme celle de l'année derniére lors de l’Assemblée générale de l’ONU  ( le 24 septembre 2009)  lorsqu'il a choisi de recourir à une rhétorique haineuse, insultante et antisémite.

Rappelant enfin que le mois prochain, le président iranien sera au Liban en visite officielle de trois jours. Selon des sources iraniennes Ahmadinejad  se rendra à Maroune Er-Ras et Bint Jbail qui ont été le théâtre de durs combats lors de la deuxième guerre du Liban, en 2006. Dans la première localité, il inaugurera un « centre iranien de la résistance », dans la seconde, il prononcera un discours dans un stade. Les deux villages sont situés à quelques pas de la frontière avec Israël. Il sera également accompagné par une importante délégation politique et militaire, afin de discuter avec les autorités libanaises de la fourniture d'armements au Liban.

 
 Tunis

 

Ftouh Souhail 16/9/2010

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 637 vues

Tous les articles de Ftouh Souhail

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Alliance des civilisations-A-LI-DAC, Instances internationales-LIDAC, Libertés-LIDAC, Liens d'actualité

 

Comments are closed. Please check back later.