23 janvier 2022

Kidnapping : enlèvement crapuleux ou antisémite ?

Pour preuve les contradictions permanentes des ravisseurs qui exigeaient tout et son contraire. Notre investigation continue sur le fait de savoir si réellement des versets coraniques auraient été psalmodiés.Mais d'ores et déjà, on peut supputer que ce gang ressemble à ceux qui sévissent aujourd'hui à Bagdad et dans la bande de Gaza : un mélange de crapuleries, de haine envieuse, de désir médiatique d'apparaître.
Ce sont des mixtes de Madmax et de Ben Laden. Des monstres qui peuvent tout autant s'abreuver de films violents que de leurs propres exploits (le Point a fait une enquête il y a quinze jours sur ce phénomène touchant les adolescents qui s'envoient sur leurs portables des scènes à la fois fictives et réelles ; et les images prises par les soldats américains et anglais relèvent aussi de ce phénomène, mais il n'y a pas de torture ni de mort violente sur leurs photos).

Il est vrai que la fausse affaire du RER et le centre communautaire brûlé par un déséquilibré, incitent à la prudence, mais cette fois, il semble bien que nous sommes en face d'un processus qui n'a certes pas le visage de l'antisémitisme traditionnel, qu'il soit nazi ou islamistes, néanmoins il tente d'associer "l'utile à l'agréable" comme me l'a dit l'une des sources ou comment concilier la tentative crapuleuse et le racisme imbibé de l'atmosphère internationale et médiatique lorsque l'on s'aperçoit que la victime n'est pas fortunée…

A suivre…

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :