2 février 2023
Non classé

Curieux documents sur la “tribu K”

Lisez par exemple l’interview de Kémi Séba, Fara de la Tribu KA

Vous y remarquerez un verbiage -dont la stupidité évidente ne doit pas conduire à ne pas le lire avec le soin que cela mérite- qui rappelle étrangement le ton des articles du hitler du début des années vingt; il est remarquable que toute cette mouvance s’organise autour du mythe de hitler; il serait bon de réfléchir sur cette succession de guerres civiles terribles en afrique depuis un demisiècle, car de loin en europe on a souvent appelé cela des “guerres tribales” avec le mépris qui est souvent le nôtre, mais en fait c’étaient de terribles génocides inter ou intra ethniques où l’on a vu de sanglants “führer” locaux armés parfois des enfants pour des massacres rappelant étrangement ces massacres de juifs des ghettos lithuaniens ou ukrainiens au bord des fosses par eux mêmes creusés (et comme toujours ce qui est loin semblant plus petit notons comment on s’est moins ému pour des centaines de milliers de morts en afrique que pour le kosovo).

Ces génocides inter africains sont une véritable atteinte à la dignité humaine: je suis pour ma part surpris du peu d’intérêt de l’europe pour la chose: ce qui est étonnant si on va à la source documentaire c’est de voir l’importance qu’a prise la figure d’hitler chez les massacreurs de ce continent; ce n’est pas à négliger, car nous le savons les mythes peuvent mettre en marche les masses; ce serait curieux de savoir comment ce mythe a pu prendre racine, de savoir qui l’a introduit; il est étonnant aussi de voir comment dans une région où le peuple juif était absent l’antisémitisme s’est développé comme une véritable doctrine.

Et ceci est d’autant plus curieux que historiquement les juifs ont été marqués par leur lutte pour les droits de l’homme, par leur lutte contre l’esclavage, que historiquement nombreux furent les juifs de france pour ne pas dire tous à s’engager contre les racismes, les discriminations, à lutter pour la suppression de l’esclavage aux antilles (rétabli par Napoléon la même année qu’il prenait à l’encontre des juifs d’alsace les “décret d’infamie” qui faisait d’eux des sous-citoyens, des sous-hommes), et que historiquement les citoyens juifs américains (notament les membres des puissantes communautés libérales qui représentent la majorité) ont lutté très largement au côté des noirs américains pour obtenir la suppression des discriminations et luttent toujours pour que cesse dans ce pays cette justice à deux vitesses qui fait si aisément qu’un truand texan d’envergure soit libéré sous caution et qu’un noir suspecté de meurtre en raison de sa naissance finisse sur la chaise électrique: oui n’est-ce pas comment a pu s’installer si largement du soudan à la côte d’ivoire une idéologie qui à défaut d’analyse politique des causes de la misère propose le mythe salvateur d’hitler et comme cause de tout mal le juif (même si militant des droits de l’homme!).

Mais méfions-nous: les “gens bien” disaient en 1922 que hitler était un petit rigolo et de ses premiers hommes de main parcourant les rues et intimidant les vieux, que c’étaient de épiphénomènes sans importance, et que tout ceci était “sans lendemain”: c’est ce que l’on a constaté, n’est-ce pas? Et le fait que ce soit à six mille km de chez nous qu’un continent déshérité soit ravagé par l’idéologie la plus malsaine et par d’endémiques guerres génocidaires, ça ne nous concerne pas n’est-cepas, et quand les vaguelettes issues de cette vague de fond secouent et embrasent nos jeunes de banlieue, ça ne nous concerne pas n’est-ce pas – lisons Tite-Live chers amis…

Roland

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :