27 octobre 2020
Non classé

UNE BREVE HISTOIRE DE RETROVISEUR

Toujours aussi satisfaits d’eux-mêmes, les ‘has been’ de la politique française ont fait la leçon aux Français. Et entretenu le ‘suspense’ sur leurs candidatures respectives à la présidentielle 2007. Franchement, qui a encore envie de les écouter ? Chirac et son moulin à paroles continue de tourner à vide, comme le 14 juillet dernier et, sans aucun doute, comme le prochain. Cette année, nous avons droit à une double ration. Quant à Jospin, il cultive toujours l’ennui avec talent et sobriété”.

Si nous savons à quoi nous en tenir sur la politique mise en oeuvre par la (fausse) droite de Dominique de Villepin, un sondage (BVA pour l’Express publié demain) ferait état du désamour de 65% des Français pour le projet du PS, leur enlevant par avance toute envie de voter pour le candidat socialiste à la présidentielle.

Il est bien vrai que le projet du PS qui, plus que jamais, a les yeux fixés sur le rétroviseur de l’Histoire, a de quoi faire dresser les cheveux sur la tête de nos concitoyens les plus lucides qui, d’ailleurs, apparaissent de plus en plus nombreux. Les Français ne sont donc pas dupes et, ni de droite ni de gauche, c’est d’un sang neuf libéral dont notre pays a le plus urgent besoin.

Enfin, à propos d’abus du rétroviseur, chacun peut mesurer combien nos médias se livrent à un exercice malsain lorsqu’ils ne cessent, à l’occasion de la Coupe du monde 2006, de nous ramener à la finale du 12 juillet 1998 comme si cette date, certes mémorable, était à jamais indépassable…

La France vaut tout de même mieux que cela et le prochain match contre le Brésil, faisant fi du passé aussi glorieux fût-il, aura bien lieu le samedi 1er juillet 2006 à Francfort ! Librement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :