5 février 2023
Non classé

J’accuse ceux qui se taisent devant l’effondrement de la France

J‘accuse ceux qui se taisent de donner l’impression d’avoir honte de nos principes de liberté, de justice et d’égalité, et ce faisant, de les affaiblir par leur silence qui empêche de les réarmer.

J’accuse ceux qui se taisent de provoquer une réelle montée du racisme et de la xénophobie puisqu’ils laissent des propos criminels instituer l’amalgame entre religion, ethnie et mode culturel et ainsi laisser croire que critiquer les excès d’une religion comme l’islam serait raciste alors que la critique protège au lieu de stigmatiser.

J’accuse ceux qui se taisent de légitimer la notion de non-droit, laissant croire que les barbares qui y gravitent sont chez eux, les incitant par là à accroître leur territoire.

J’accuse ceux qui se taisent d’être solidairement responsables de la mort d’une Sezen, une de ces 70.000 jeunes filles soumises à des mariages forcés, et qui est morte de son refus.

J‘accuse ceux qui se taisent de maintenir par leur silence des êtres affaiblis dans un état de sujétion psychologique totale puisqu’ils ne savent pas qu’ils ont le droit de se défendre.

J’accuse ceux qui se taisent de maintenir le silence sur la nature de nos lois alors qu’elles devraient être analysées, décryptées, expliquées, pédagogiquement, dans les écoles, les médias et dans les institutions.

J’accuse ceux qui se taisent de refuser d’appliquer les lois qui nous gouvernent tout en cherchant à limiter notre liberté d’expression, cette liberté fondamentale qui a justement permis d’éradiquer ces actes barbares d’un autre âge.

J‘accuse ceux qui se taisent de rendre la situation de plus en plus explosive par leur lâcheté et leur silence, laissant ainsi retomber les conséquences sur nos jeunes générations.

J’accuse les médias qui se taisent, de mettre en danger l’indépendance de la pensée par leur auto-censure et de laisser ainsi croire que la presse est aux ordres ! ! !

J’accuse enfin nos politiques, nos juges, nos médias, de refuser d’aborder des sujets soi-disant tabous, et donc de renier cette mission de Service et de Salut Public qui leur incombe, pour laquelle ils ont été élus, nommés, embauchés.

En conséquence, nous, membres de France-Echos, Occidentalis, Resiliencetv, acceptons de contribuer à cette mission en unissant nos forces et en appelant à nous rejoindre, afin de proposer au Peuple de France, et aussi à toute personne de bonne volonté l’information et la réflexion de qualité nécessaire pour un tel renouveau.

Occidentalis, Resiliencetv, France-Echos

Coopération Resiliencetv et France-Echos


Conscients de cette nécessité d’un large front pour contrecarrer la désinformation, les équipes de France-Echos et de Resiliencetv décident d’initier les rapprochements entre les sites en partageant leurs compétences et leurs spécificités, et invitent leurs partenaires à les rejoindre.

En effet ; chacun d’entre nous a acquis des compétences propres et approche d’une manière originale les problèmes de société qui forment notre souci commun. Resiliencetv est un « think tank » de réflexion et de propositions politiques, tandis que France-Echos s’attache davantage à l’information factuelle de « la France d’en bas » et aux actions résistantes.

Mais évidemment, l’une des approches ne va pas sans l’autre, ce qui a amené chacun des deux sites à chevaucher de plus en plus la spécialité du site ami. Nous avons donc décidé de revenir à nos savoir-faire et nos objectifs respectifs, afin de faire profiter au maximum nos lecteurs – souvent communs – des compétences des deux équipes et de l’ergonomie des deux sites.

C’est pourquoi France-Echos retournera à sa mission première d’ » agence de presse alternative », continuera à vous donner les informations de terrain, et vous tiendra au courant actions en cours. De son côté, Resiliencetv recueillera les articles de fond, les analyses transversales, ainsi que les éditoriaux et tribunes libres.

Concrètement, nos rédacteurs orienteront leurs articles vers le site le mieux approprié. Quant à nos nombreux correspondants occasionnels, en particulier la communauté des « échonautes », ils pourront adresser leurs propositions de textes vers Resiliencetv ou France-Echos selon le type d’articles.

Pour France-Echos, vous pouvez continuer à utiliser le Téléphone Rouge ou écrire à redaction@france-echos.com. Pour Resiliencetv, vous pouvez adresser vos articles à resiliencetv@free.fr. En cas d’erreur d’aiguillage, nous transmettrons au site le mieux approprié.

Afin que vous ne manquiez aucun article des deux sites, nous mettrons toutes les dernières publications de Resiliencetv et France-Echos à la Une des deux sites.

Et évidemment, cette coopération est ouverte à tous les sites et organisations partenaires ou amis.

France-Echos et Resiliencetv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :