6 février 2023
Non classé

Revue de la presse israélienne du Congrès Juif Européen

1. Après Beth Hanoun, rapprochement Abbas-Mashal


Haaretz(manchette): L’une des conséquences directes du drame de Beth Hanoun est le rapprochement entre le Hamas et le Fatah et plus exactement entre Abou Maazen et le leader du Hamas à l’étranger Haled Mashal. Les deux hommes se sont parlés hier au téléphone pour la première fois depuis de longs mois . Dans l’entourage d’Abou Maazen on affirme que cette conversation cordiale a permis de rapprocher les positions des deux mouvements sur la voie de la formation d’un gouvernement d’union palestinien. Le Haaretz publie en première page, sous cette manchette, une photo des obsèques des victimes du bombardement malencontreux de Tzahal qui a coûté la vie, mercredi matin, à 19 Palestiniens pour la plupart des femmes et des enfants.

Tous les quotidiens: Etat d’alerte maximal en Israël suite à la multiplication des menaces d’attentats terroristes. L’accès au Mont du Temple a été limité aux musulmans de plus de 45 ans et ce afin d’éviter des émeutes à la sortie des Mosquées.

2. Gay Pride: pas de défilé mais un rassemblement

Tous les quotidiens: Ce n’est pas une “gay pride” dans sa version habituelle qui se tiendra aujourd’hui à Jérusalem, mais un rassemblement homo-lesbien, dans le stade d’athlétisme de l’université hébraïque de Jérusalem. Ce rassemblement est le fruit d’un compromis entre les organisateurs de la “gay pride”, les responsables de la police et les orthodoxes. Les organisateurs de la “gay pride” ont expliqué qu’ils comprenaient que la police ne pouvait à la fois assurer la protection de leur défilé et faire face aux nombreuses menaces d’attentats consécutives au drame de Beth Hanoun. Coté orthodoxe, on crie victoire. Les journaux indiquent que les manifestations monstres prévues par les orthodoxes et par la mouvance sioniste religieuse ont été annulées.

Maariv: Rencontre et dialogue inattendu entre Saar Netaneel, conseiller à la mairie de Jérusalem et homosexuel avoué et Yehouda Mechi Zahav, orthodoxe et fondateur du mouvement Zaka.

Maariv : 63% des Israéliens sont opposés à la tenue de cette “gay pride” à Jérusalem contre 26,7% qui y étaient favorables.

Maariv: “Les juifs de France menacent de ne pas se rendre en Israël à cause de la “gay pride”(titre). Le correspondant du
Maariv à Paris cite l’appel en ce sens, lancé par Samy Gozlan, l’un des responsables communautaires juifs de Paris. Il indique que Samy Gozlan a demandé au Grand-rabbin de France Joseph Sitruck et au CRIF d’annuler le prochain voyage de solidarité des présidents de communautés afin, “de protester devant les autorités israéliennes contre leur intention de bafouer les grands principes du Judaïsme dans Jérusalem qui est au cœur des prières des communautés de Diaspora”.

3. Olmert entreprend la réforme du système politique


Tous les quotidiens(manchettes ou “une”): Lors d’une réunion du Conseil de Kadima, Ehud Olmert a révélé les grandes lignes de la réforme du système politique qu’il entend entreprendre dans les prochains mois. Selon cette réforme, le Premier Ministre sera automatiquement le chef du plus grand parti politique. Seule une majorité de 66 députés pourra le destituer ou faire chuter son gouvernement. Ce futur gouvernement comptera 18 ministres dont un quart seront des experts. Enfin, tout ministre devra démissionner de la Knesset et ne pourra cumuler plusieurs fonctions.
Yediot Aharonot : Shass et les travaillistes qui n’ont pas été tenus au courant de ce projet, s’en démarquent et parlent de “deal politique” ou de “manoeuvre virtuelle”.Les journaux se font l’écho de la colère d’Amir Peretz face à cette démarche.
Maariv: Si des élections législatives avaient lieu aujourd’hui: Likoud 29, Kadima 16, Travaillistes 15, Israël Betenou 14, Shass 10, Ihoud Leoumi(droite) 9, Meretz 6, Retraités 5, Orthodoxes 5, Partis arabes 11.

4. Tension “militaire” entre la France et Israël


Tous les quotidiens: L’ambassadeur d’Israël à Paris, Danny Shek a été convoqué hier au Quai d’Orsay suite à un incident qui aurait pu avoir, selon les autorités françaises des conséquences “catastrophiques”: des chasseurs F15 de l’armée de l’air israélienne auraient survolé, à très basse altitude, une position française de la Finul au Sud-Liban. Et les soldats français auraient été à deux doigts d’ouvrir le feu sur les avions israéliens! Le chef de la diplomatie française Philippe Douste-Blazy a demandé à Israël de cesser ces survols et l’ambassadeur israélien lui a répondu que “les autorités françaises devaient comprendre que ces survols de l’armée de l’air n’avaient qu’un seul objectif: contrôler les actions du Hizbollah et recueillir des renseignements sur d’éventuels transferts d’armes vers le mouvement chiite. L’ambassadeur Shek a déclaré au Yediot: “Il est inimaginable de penser que l’armée de l’air israélienne ait eu des intentions offensives envers la force française stationnée au Liban”.
Haaretz: Suite à la tension avec la France, les Israéliens envisagent d’utiliser des satellites américains pour poursuivre leurs contrôles sur les agissements du Hizbollah

D’autres titres en bref:


Maariv : Dans une interview à la chaîne Fox, Ehud Olmert a appelé Abou Maazen a renouer le dialogue avec lui. “Je suis prêt à aller loin dans les pourparlers . Il serait certainement surpris des propositions que je suis prêt à lui faire”.

Yediot Aharonot : Ehud Olmert se rend aux Etats-Unis pour une rencontre avec Bush au cours de laquelle il devrait annoncer plusieurs mesures destinées à renforcer le leadership d’Abou Maazen. Tzipi Livni propose de présenter un “package” qui permette la relance du processus de paix.

Yediot Aharonot: L’ONU a indique qu’Israël n’avait pas fait usage d’uranium dilué ou de tout autre produit radioactif, durant la guerre du Liban” ,comme l’avait prétendu le journal anglais “The Indépendent” dans le cadre d’une enquête.

Yediot Aharonot: 1200 Israéliens rescapés de la Shoah d’origine française réclament des dédommagements du gouvernement français et de la SNCF, pour un montant de quelques 60 millions d’euros suite au verdict du tribunal de Toulouse dans le procès intenté contre la SNCF par une famille juive de France.

Tous les quotidiens: Pour la première fois en Israël un cœur artificiel a été implanté à un malade qui était en danger de mort. Le patient se porte bien.

news@eurojewcong.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :