11 mai 2021
Non classé

OUI, MAIS ?!

A la page 116, j’ai été frappé par la réflexion suivante de M. Sifaoui rappelant la condamnation à mort de Salman Rushdie par Khomeini en 1989 à la suite de la publication des Versets sataniques : “Le bouillonnement suscité par l’affaire des caricatures n’est pas sans évoquer l’affaire Salman Rushdie (…) Pourtant, en dix-sept ans les choses se sont aggravées. Ceux qui menaçaient Rushdie étaient iraniens, ceux qui menacent le “Jylland-Posten” ou “Charlie Hebdo” sont danois, français, bref, européens. C’est dire si l’islamisme n’est plus à l’extérieur mais bien installé dans les murs de la vieille Europe”

C’est un fait que non seulement le ventre mou de l’Occident, en l’occurrence la vieille Europe, fait de plus en plus l’objet d’un noyautage sévère par une idéologie totalitaire travestie en une religion d’apparente tolérance. Mais il y a bien pire !

En effet, s’agissant par exemple de l’infortuné Robert Redeker, voyez comme nos intellectuels souvent des plus respectables se pressent d’affirmer : “oui, bien sûr, ce qui lui arrive est scandaleux et inique et nous devons tous être unanimes à le soutenir. Mais… mais nous pensons utile et nécessaire de faire avoir qu’à titre personnel nous n’aurions sans doute (sûrement ?) pas écrit ce qu’il a écrit”.

Cette dernière formulation, qu’il faut imputer à une contagion galopante des esprits par la dernière forme à la mode de haine de soi, représente à l’évidence un nouvel avertissement sans frais que quelque chose de grave est en train de se passer chez nous, en particulier que le ver totalitaire se trouve, désormais, durablement enraciné dans le fruit démocratique.

Par conséquent, autant il me paraît totalement irréaliste de prôner quelque chose comme l’interdiction de l’islam, il ne faut pas se tromper de cible, autant nous commettons une faute, peut-être même irréparable, en donnant toutes les raisons d’espérer aux égorgeurs islamistes qui, de la pire façon qui soit, veulent mettre à mort notre bien le plus précieux : la Liberté.

librement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :