29 janvier 2023
Non classé

Johnnyfs de France, fuyons !

Oui, les collectivités locales ont subventionné les concerts de Johnny, mais le grossier Montebourg omet d’ajouter que Johnny a reversé 72% des profits à la collectivité, ce qui veut dire que non seulement on n’a rien lui reprocher, mais qu’au contraire on devrait le féliciter d’avoir contribué avec tant de dévouement citoyen à la France. Alors, que veut le fasciste Montebourg, sinon que d’obliger Johnny à se produire au prix fixé par l’autorité politique ?

Arnold von Montebourg, attention, c’est un futur prétendant à la Chancellerie suprême ! Et il est belliqueux ! Tout comme Adolf, il menace la Suisse pour la mettre au pas, et avec elle les autres petits pays, le Luxembourg, le Liechtenstein, et sûrement aussi Saint Marin et l’Andorre. Il accuse la Suisse d’être prédatrice, ce qui est vrai puisqu’elle pratique toutes sortes d’impôts dont l’impôt sur la fortune, mais sûrement pas autant que la France qui prend 72% des revenus des Johnnyfs. Entre 2 prédateurs, l’homme libre, le Johnnyf, choisit le moindre. Mais pour notre OberFührer Arnold Von Montebourg, le prédateur, c’est celui qui libère les Johnnyfs des griffes d’un plus gros prédateur. Hitler ne disait il pas que les prédateurs étaient cette bourgeoisie non allemande, apatride et cosmopolite s’accaparant les fruits du travail des travailleurs allemands ?

Arnold von Montebourg y va de son grossier toupet pour ajouter que la fuite des Johnnyfs accentue la pression fiscale sur les Français. Et qui donc fait exercer la pression fiscale par voie de droit, sinon le législateur ? Le Parlement ne pourrait il pas voter la diminution des dépenses publiques ? Comment se fait il que des états dignes de ce nom comme l’Irlande, le Chili, Singapour soient capables de fournir de bonnes prestations sociales de qualité tout en pratiquant des taux d’imposition ne dépassant pas 20% ? Mieux encore, les Emirats Arabes Unis fournisse la gratuité de la santé tout en imposant aux taux zéro les entreprises et les particuliers ! Pas question de cela pour le fasciste Montebourg ! Pour ce socialiste, il faut que l’Etat s’accapare la richesse des citoyens pour la redistribuer comme il l’entend au nom de la justice socialiste.

Prenons garde ! Nous aurons notre infâme décret qui fera des Johnnyfs des criminels.

Chers compatriotes, fuyons tant qu’il est temps car ADM, l’arme de destruction massive des socialistes sera utilisée par de royales mains. Montebourg est le spécialiste au Parlement des questions touchant à la délinquance fiscale, et il fera tout pour impliquer la Commission de Bruxelles, l’OCDE et les organisations internationales pour les faire prendre des mesures contre les pays pratiquant une fiscalité moins prédatrice. Ne nous étonnons pas que Montebourg fasse voter une loi obligeant tout citoyen Français établi à l’étranger à payer l’impôt en France, une loi déjà miroitée par le futur Premier Ministre Britannique Gordon Brown. Et il y a de quoi s’inquiéter car n’attendons pas que les grandes entreprises se révoltent contre la fascisation fiscale et sociale de la France. Elles collaboreront comme en Allemagne nazie et Italie fasciste pour avoir le moindre d’ennuis possibles, et voyez bien qu’aux USA, Microsoft a collaboré avec le gouvernement pour détruire sa propre position dominante légitimement acquise !

Moi j’ai une bonne proposition pour la France. Nous y avons beaucoup de communistes, socialistes et gauchistes, tous prêts à se «sacrifier » pour l’intérêt commun. Eh bien qu’ils constituent des entreprises nationalisées, taxons les à 90%. Ainsi la santé, la retraite, les prestations familiales seront offertes gratuitement au Français, et comme aux Emirats Arabes Unis, les citoyens et entreprises non impliqués dans le secteur nationalisé seront exonérés de tout impôt.

Et je vous en supplie, chers amis Juifs de France : si Jean-Marie se trouve au second tour face à Ségolène, votez pour le vieil homme en dépit de son antisémitisme de façade. Cela en vaudra la peine, car lui, il ne s’attaquera pas à vos biens, et il vous laissera libres de partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :