7 février 2023
Non classé

REVUE DE PRESSE (Proche-Orient) DU 8 mars

Irak : les pèlerins chiites pris pour cibles


A l’approche d’une des grandes fêtes de l’islam chiite, les attaques visant les pèlerins chiites se sont poursuivies mercredi en Irak, faisant plusieurs dizaines de morts au lendemain d’un double attentat sanglant qui a fait au moins 120 morts et 190 blessés à Hillah.

Mardi 6 mars, deux terroristes-suicidaires se sont fait sauter au milieu de la foule des pèlerins chiites qui attendait de passer un barrage à Hillah, à 95km au sud de Bagdad. Le dernier bilan de sources hospitalières et policières faisait état mercredi après-midi d’au moins 120 morts et 190 blessés, a rapporté l’agence américaine Associated Press.

Mardi, le ministère de la Défense a annoncé que des soldats seraient déployés le long de la route du pèlerinage et que les fouilles se multiplieraient. Dans la ville sainte (pour les chiites) de Kerbala, 10 000 policiers sont déployés en prévision.

Au cours des deux dernières années, c’était l’Armée du Mahdi, milice chiite de l’imam Moqtada al-Sadr, qui assurait la sécurité des pèlerinages à Kerbala, mais le groupe armé a accepté de déposer les armes sous la pression du gouvernement.

L’Iran assistera à la conférence de Bagdad


L’Iran assistera à la conférence internationale sur l’Irak qui réunira samedi 10 mars à Bagdad les Etats voisins de l’Irak et les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, a rapporté le quotidien iranien Kayhan.

Des émissaires iraniens et américains se rencontreront ainsi publiquement pour la première fois depuis trois ans. La dernière rencontre publique entre des émissaires américains et iraniens remonte à fin 2004 lors d’une réunion internationale sur l’avenir de l’Irak à Charm-el-Cheikh, en Egypte.

Bachar el-Assad fixe au 22 avril les législatives syriennes


Le président syrien Bachar el-Assad a fixé par décret la date des prochaines élections législatives au 22 avril, a rapporté l’agence officielle SANA mardi 6 mars.

Le scrutin a lieu tous les quatre ans, et devait donc intervenir en 2007. Plus de sept millions de Syriens sont appelés à élire les 250 représentants de l’Assemblée populaire (Majless el-Chaab), entièrement dominée par le parti Baas depuis quarante ans.

C’est aujourd’hui le Front progressiste (coalition du Baas et de six petits partis fantoches inféodés au premier) qui y détient la majorité des deux-tiers avec 167 sièges. L’assemblée compte 83 indépendants. Cinq groupes d’opposition avaient boycotté le scrutin de mars 2003.

Deux soldats de l’Union africaine tués et un troisième blessé au Darfour


Des hommes armés ont tué deux soldats de l’Union africaine et en ont blessé un troisième au Darfour, dans l’ouest du Soudan, a déclaré l’UA sur son site Internet, mercredi 7 mars.

Quelque 7 000 hommes composent la force de l’Union africaine au Darfour. Conscient de l’ampleur de la tâche visant à assurer la paix dans une région ayant la superficie de la France, le Conseil de sécurité de l’ONU a recommandé l’an dernier qu’ils soient remplacés par plus de 20 000 soldats de l’ONU. Une proposition qu’a rejetée le gouvernement soudanais, en insistant sur le fait que l’Union africaine avait seulement besoin de l’assistance technique des Nations unies.

Plus de 200 000 personnes ont été tuées et plus de 2,5 millions d’autres déplacées en quatre ans de conflit au Darfour.

Arrestation à Jérusalem d’un imam intégriste


La police israélienne a interpellé mercredi 7 mars un imam pour incitation aux troubles. Le sheikh Raed Salah, chef de la branche israélienne du Mouvement islamique (Al-Haraka al-Islamiya), a été interpellé alors qu’il conduisait une quarantaine de manifestants portant des drapeaux palestiniens et syriens à travers Jérusalem-est, a rapporté le Jerusalem Post.

En 2003, Raed Salah avait écopé d’une peine d’emprisonnement de plus de deux ans, après avoir fourni à travers son organisation une aide financière au Hamas.

L’Iran et l’Arabie saoudite se déclarent contre toute division du monde islamique


A l’issue de la réunion au sommet entre le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, et le roi Abdallah d’Arabie saoudite, qui a eu lieu le samedi 3 mars à Riad, les deux dirigeants ont affirmé leur volonté commune de contrer les tentatives visant à attiser le conflit entre sunnites et chiites, a rapporté le quotidien saoudien Al-Watan.

Les deux hommes ont également affirmé leur volonté d’œuvrer de concert à l’indépendance de l’Irak et à son unité, et à la résolution pacifique du problème libanais.

Tension entre le Caire et Jérusalem à propos de la guerre des Six jours


La chef de la diplomatie israélienne Tzipi Livni, et son homologue égyptien Ahmed Aboul-Gheit, se sont entretenus à Bruxelles, mardi 6 mars, pour tenter de réduire la tension provoquée, au Caire, par la diffusion à la télévision israélienne d’un documentaire affirmant que 250 prisonniers égyptiens auraient été “exécutés” par un commando israélien lors de la guerre de Six jours, en juin 1967, après la cessation des hostilités, a rapporté le quotidien Le Monde.

Le gouvernement israélien a publié un démenti. Les victimes, des Egyptiens et des Palestiniens, appartenaient à un bataillon de fedayins qui seraient morts au combat, selon le ministre des infrastructures nationales Benyamin Ben Eliezer. Mais, en raison de l’émotion suscitée par cette affaire, la visite qu’il devait effectuer au Caire, le jeudi 8 mars, a été reportée.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :