30 janvier 2023
Non classé

Défendre et accroître nos libertés (1)

L’Observatoire International des Libertés a été créé pour cela, pour défendre et accroître la liberté des Français, pour bien l’expliquer dans notre pays et aussi dans le monde entier. Au-delà des clivages partisans. Parce que s’ils existent, ils restent non suffisants lorsqu’ils ne nous aident pas à trouver les solutions.

Nous voulons proposer les solutions nécessaires, c’est-à-dire sine qua non, indispensables, pour les retraites, la santé, l’enseignement, les finances publiques, le rôle de l’Etat ; tout en expliquant sans cesse les principes de l’économie et du politique permettant de construire les bases d’une bonne gouvernance. Et ce au niveau international également, ce qui implique d’intervenir sur le plan européen et onuséen en tant que groupe de pression pour faire avancer la cause de la liberté qui avançent des propositions concrètes. Qui démontrent, chiffres à l’appui, comment une retraite par capitalisation peut fonctionner, comment une assurance privée peut prendre en charge la santé, la sécurité face à l’emploi , comment fait-on la transition entre les régimes actuels et les régimes libres du futur (tout en n’excluant pas les mutualisations des coûts lourds et l’aide aux plusd émunis), comment l’enseignement peut sortir du sous-développement tout en n’opposant pas un cours de littérature ancienne et un cours d’économie financière, comment défendre l’identité ce qui implique déjà de défendre la langue en faisant en sorte qu’Israël fasse partie de la francophonie alors qu’il en ait exclu pour des raisons partisanes, et il s’agira aussi de faire pression sur et aussi sur les gouvernements de l’Afrique du Nord qui la refusent.

Il nous faut de façon globale défendre les valeurs universelles de liberté, de laïcité et de liberté de conscience en débattant, en critiquant, en proposant et en manifestant pacifiquement devant les institutions et aussi toutes les ambassades des pays qui les combattent (en faisant des sittings et des happening), du moins si nous ne voulons pas que le terrorisme et l’immigration économique viennent de plus en plus déstabiliser notre pays.

Nous vivons un déficit réel de débats sur les vraies questions, l’OIL fera en sorte de les animer et de les placer au coeur de la vie intellectuelle française et internationale par l’organisation, à terme, de colloques, d’un côté, et, de l’autre côté, par la mise en place progressive de puissants moyens d’actions, parfois spectaculaires, il n’y a aucune raison de laisser cela aux partisans de Greenpeace…même s’il s’agit de ne pas faire comme eux…. Dire les choses par des petits films, des petites pièces de théâtre, faire du lobbying auprès des décideurs seront autant d’actions diverses à engager.

Si vous voulez en parler, adhérer, venez à la première assemblée générale de l’OIL, le 30 juin à Paris ! votre lutte pour la liberté et la justice ne doit pas s’arrêter, il ne faut plus subir les mensonges qui opposent liberté politique et liberté économique !

[url=https://www.resiliencetv.fr/modules/liaise?form_id=4]pour en savoir plus [/url]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :