2 février 2023

Rallye Paris-Dakar : Al Keida a gagné : bravo !

Imaginez maintenant qu’un groupe de “souchiens” tue des musulmans en France et annonce que toute personne étrangère à la France soit massacrée, ce serait le branlebas de combat, la dénonciation, justifiée, du racisme, une manifestation monstre de la république à la Bastille, peut-être une descente des Champs avec Carla et Nico en avant première etc.; eh bien le même cas s’institue en Mauritanie et au lieu de protester, vociférer, rappeler l’ambassadeur de Mauritanie, la France se couche.

Nous en sommes là. Et ce n’est que le début. Puisque l’ère Bush étant sur sa fin, ceux qui vont prendre sa place ont décidé de courber l’échine, de laisser au fond carte blanche désormais, et qu’apprend-on aujourd’hui ?

Une roquette atteint le nord d’Ashkelon : pour la première fois, une fusée palestinienne a réussi a pénétrer aussi loin en territoire israélien, où elle a explosé sur un terrain vague à proximité d’une zone habitée, sans faire ni blessé ni dégâts.

Ce n’est que le début : croyant qu’en se courbant on évite l’opprobe alors que l’on a en retour le joug et l’insulte selon le mot de Churchill : le déshonneur et la guerre. Que faire ? Demander aux gouvernements arabomusulmans de faire les réformes qui empêchent la construction d’une vision djihadiste du monde, déjà en contrôlant le programme d’enseignement, les médias, ensuite en faisant en sorte de démocratiser les structures politiques et sociales pour éviter que se focalise des tensions exploitables par les extrémistes. Voilà un vrai travail politique à réaliser.

Au lieu de faire le dos rond et de condamner en général le terrorisme alors qu’il a un nom, il se réclame même de l’islam. C’est en ne disant rien sur celui-ci que l’on fait l’amalgame et que l’on laisse désarmé celles et ceux qui dans ses rangs voudraient le moderniser, c’est en refusant la confrontation des idées que l’on précipite en réalité la confrontation physique puisque cela apparaît comme le seul langage communicant possible. Nous assistons là à la faillite de dizaines d’années de silence et de dos rond. Conseillés par des experts en capitulation qui loin de nous amener vers moins de tension envenime au contraire la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :