8 mai 2021

Un sentiment de dégoût

Par ailleurs, l’hypocrisie sur cette élection est à son comble, surtout en France, en matière de mixité ethnique, lorsque l’on connait la dimension unicolore de l’Assemblée Nationale en général, des médias en particulier, hormis quelques exceptions évidemment.

L’hystérie pro-Obama s’explique sans doute en France par effet de procuration, et, globalement dans le monde (et en particulier à Hollywood), par désir d’avoir raison jusqu’au bout, jusqu’à l’acharnement, d’une part vis-à-vis du monde de Palin qui représente un univers supposé enfin perdu dans l’heureux sturpre des années 60, opposé vigoureusement à la fraîcheur dite émoussée des contes d’enfants et du rêve américain, d’autre part, l’acharnement s’entête à abattre sa hache et son venin vis-à-vis d’une vision américaine anti-tyrannique, ce qui est mal, parce que après tout Saddam Hussein n’était pas plus méchant que Joseph Staline Mao Pol Pot si adulés par nos critiques, Krivine, (le coach de Besancenot) compris.

Nous en sommes là en France et au sein de cette génération mondialisée au pouvoir persuadée que la hargne de l’autre est le seul produit de nos inconséquences, ce qui revient en fait à continuer à lui enlever sa part d’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :