26 janvier 2022

LOCKERBIE

Selon Guysen International News, je cite :
 
    "Des milliers de personnes ont accueilli, triomphalement à l’aéroport de Tripoli, un des auteurs de l’attentat de Lockerbie (…) Abdel Baset Al-Megrahi a été libéré de sa prison écossaise pour raisons médicales".
 
    Ce faisant, les démocraties libérales montrent à quel point leurs défenses sont fragiles face à un adversaire, lui-même dépourvu de tout scrupule, avec lequel il leur est alors tout à fait impossible de lutter à armes égales :
 
    "Notre système judiciaire demande que la justice soit rendue mais que la compassion soit possible, nos convictions imposent que la justice soit faite mais que la clémence soit accordée" a froidement déclaré Kenny MacAskill, ministre de la Justice écossais.
 
    Un jugement équitable ayant été rendu condamnant Abdel Baset Al-Megrahi à la réclusion à vie, l’horreur et l’ampleur du geste terroriste libyen auraient dû exclure tout mouvement de compassion en l’occurrence des plus anachroniques.
 
Librement !
Philippe (Sully) ROBERT
Membre du Parti libéral démocrate
http://sully1.typepad.com
02400 FRANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :