27 octobre 2020

Excuses de la Suisse: lamentable…

 

Hannibal Kadhafi: la Suisse s’excuse

AFP
20/08/2009
Le président suisse, Hans-Rudolf Merz, a présenté aujourd’hui, lors d’une conférence de presse à Tripoli, ses excuses à la Libye pour l’arrestation en juillet 2008 d’un fils du leader libyen Mouammar Kadhafi, une affaire qui empoisonne depuis les relations entre les deux pays. "J’exprime mes excuses au peuple libyen pour l’arrestation injuste de diplomates libyens par la police de Genève", a déclaré le président suisse lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre libyen Al-Baghdadi Ali al-Mahmoudi.

Le président a ensuite dit que les autorités libyennes lui avaient promis que les deux hommes d’affaires suisses qui n’étaient pas autorisés à quitter le territoire libyen depuis cette affaire pourraient rentrer chez eux.

Les relations entre les deux pays sont très tendues depuis le 15 juillet 2008, lorsque Hannibal Kadhafi et son épouse enceinte avaient été arrêtés dans un palace à Genève sur plainte de deux domestiques pour mauvais traitements. Le couple avait été libéré après deux jours de détention et le versement d’une caution d’un demi-million de francs suisses (312.500 euros).

Mais la Libye, très agacée par l’arrestation, avait suspendu en octobre 2008, en guise de représailles, les livraisons de pétrole vers la Suisse, retiré des banques helvétiques des avoirs d’un montant estimé à 5 milliards d’euros, mis fin aux programmes de coopération entre les deux pays et imposé des restrictions aux sociétés suisses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :