6 février 2023

L’écriture araméenne désormais interdite à Maalula (Syrie)

Ce que je vous ai traduit du quotidien de qualité allemand FAZ devrait attirer votre protestation auprès des autorités académiques en Europe et des diplomaties syrienne, libanaise, irakienne, française etc :

À Maalula et à Djubaddin, deux villages de montagne de l'Anti-Liban au Nord-Ouest de Damas, très fréquentés par les touristes, les habitants sont restés chrétiens et continuent à s'exprimer en 'néo-araméen-occidental', une forme tardive de la langue araméenne que parlait Jésus il y a deux mille ans.(…) Les collaborateurs des deux abbayes de Mar Thekla er de Mar Sarkis, ainsi que les libraires-marchands de journaux viennent d'y être contraints de faire disparaître des regards tous les livres, cartes postales, objets de dévotion et de décoration rédigés ou simplement comportant une indication en écriture araméenne.

L'explication officielle de cette mesure indiquait que l'écriture araméenne usitée à Maalula serait très similaire à l'écriture hébraïque utilisée en Israël, pays avec lequel la Syrie reste toujours officiellement en guerre. L'origine de cette interdiction remonterait au service secret de Damas. Le dialecte araméen parlé en Syrie, déjà menacé d'extinction, risque de disparaître encore plus vite s'il devient confiné à une expression orale. De nombreux araméens sont désormais désireux de quitter les lieux: Un désastre culturel inutile. L'araméen fut dans l'Antiquité une véritable langue interrégionale pour tout le Moyen- Orient, sous la forme de 'l'ara-méen impérial' il joua un grand rôle dans l'empire perse, et fut amené jusqu'au Sud de l'Inde au Kérala comme langue liturgique des syro-malabars et syro-malankars. {NdT:Il servit très certainement de base à la prédication orale chrétienne, puis à celle de l'islam originel, arabisé ensuite à Damas, Bassora et Bagdad.]

 


2 réflexions sur « L’écriture araméenne désormais interdite à Maalula (Syrie) »

  1. Ping : celine bags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :