27 septembre 2021

Sarko Show : le ton entêté de la confidence inutile

L'information essentielle ? La perte d'une députation imperdable à Rambouillet, bastion s'il en est  de la droite conservatrice ! Preuve que tout va mal en réalité et qu'à deux ans de la prochaine élection présidentielle nous avons bien l'impression d'être en fin de mandat, l'équipe au pouvoir, même resserrée en octobre, ne faisant qu'expédier les affaires courantes hormis bien sûr cette histoire de retraite qui de toute façon devra être remise sur la table dans dix ans voire moins encore si la croissance stagne voire régresse.

Nous sommes à un tournant décisif, des réformes fondamentales pourraient être menées en matière de protection sociale, de formation, etc, et pourtant l'équipe aux commandes continue les mêmes turpitudes ou l'étatisme nihiliste digne des derniers moments de la royauté française où à Versailles l'on jouait à colin maillard en riant à gorge déployée à l'ombre des jeunes filles en fleur. Aujourd'hui à Versailles on expose des mangas pornographes et l'on rit tout autant. Fin de règne, une page se tourne, mais les moules s'accrochent désespérément au rocher du pouvoir malgré la vague du fond qui va les balayer. Pas grave ! la retraite du personnel politique est pavée non seulement de bonnes intentions mais aussi de monnaie sonnante et trébuchante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :