16 mai 2021

Extermination des chrétiens noirs du Darfour

" Il n'y a pas qu'au Pakistan que la chasse aux chrétiens est ouverte. Au Darfour, c'est une véritable éradication des populations du Sud Darfour qui est entreprise depuis quelques années.
Si on en parle un peu, c'est parce que l'acteur américain Georges Clooney a pris fait et cause pour cette minorité.

Tout d'abord, il faut savoir que le Darfour est divisé en trois provinces du nord au sud : Chamal Darfour, Gharb Darfour et Djanoub Darfour.
Je ne vous parlerai que de ce qui se passe dans la province la plus au sud du Darfour et qui s'appelle : Djanoub Darfour.
En fait le conflit a commencé en 2003 soit disant par des tensions ethniques entre cette province qui est tout le long de la frontière Est du Tchad (limite haute Adré – Eda – El Geneina)

Cette guerre implique les Zagawas (ethnie du président Deby Itno) à cheval sur le Tchad et le Soudan qui prétendent vouloir régler le cas de la rébellion tchadienne qui cohabite et travaille contre l'état tchadien. En fait, le sud du pays est très riche en pétrole et d'autre part, les habitants du Djanoub Darfour sont des chrétiens tout comme les Sarah du sud Tchad et du nord, nord-est centrafrique, en fait c'est la même ethnie noire. C'est le combat des Arabes janjawids contre les noirs qu'ils veulent faire partir de gré ou de force.
En fait il se passe une véritable extermination des chrétiens noirs du Darfour attaqués par la janjawid (ça s'écrit de différentes façons, moi le l'écris comme ça) soutenus par Khartoum, il y a environ deux millions de réfugiés du Darfour au Tchad, regroupés dans des camps de toile entre la frontière, Abéché et Goz Beida ; là au moins ils échappent à la vindicte de Khartoum…

Ce véritable génocide à l'encontre des populations chrétiennes du Darfour a valu au président Béchir deux mandats d'arrêts internationaux (pas suivis d'effets).
D'autre part, la mission de l'EUFOR et maintenant de la MINURCAT au Tchad ne visent qu'à permettre aux inspecteurs de l'ONU d'interroger les réfugiés, afin d'enregistrer les plaintes pour violation des droits de l'homme, génocide, extermination de tribus et incendie et massacres de villages complets à fin d'extermination…
La commission d'enquête de l'ONU parle de crimes contre l'humanité et ils ont tout à fait raison.
Comme le Tchad et le Soudan se sont accordés mutuellement un droit de poursuite de part et d'autre de la frontière pour éradiquer les mouvements de rébellion qui les emmerdent,
Deby a donné un blanc-seing pour régler le problème au Darfour (il lorgne sur le pétrole)…

Je dois être très mauvais en topo et ne sais vraisemblablement pas compter puisque je suis à plus de 1 200 à l'intérieur du Darfour et de la frontière tchadienne, plus exactement actuellement en RCA à seulement 250 km de la RDC…
J'espère n'avoir pas été trop confus ; j'ai essayé d'être le plus synthétique possible en évitant de vous parler du PNUD, du SLA, du SPLM, du MJE qui vous auraient rapidement gavés.
Etant mon propre chef sur place, inutile de vous dire que je fais remonter les comptes-rendus que je veux…
Pour les empêcher de nuire avec la bénédiction de Bozizé.
La notion de croisade est bien d'actualité…"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :