14 août 2020

C’est sur une chaîne libanaise, ANB TV, et en arabe que le responsable des relations internationales du Fatah,  Nabil Shaath, confirme le 13 juillet 2011 le refus de reconnaître le droit du peuple juif à s’autodéterminer sur la terre ancestrale.

Ce qui évidemment n’incite guère les Israéliens à de quelconques concessions pour cette ”Paix”.

Traduction:

“L’initiative française a de nouveau relancé le sujet d’un ”état juif”. Une formule qui elle aussi nous n’agréons point : “Deux états pour deux peuples”. Ils peuvent définir Israël comme état de deux peuples, mais nous nous serons un état pour un peuple.

Deux états pour deux peuples, sa signification le peuple juif là-bas et le peuple palestinien ici. Nous n’accepterons jamais cela.

Venant comme partie d’une initiative française, ni comme partie d’une initiative américaine.

Nous ne sacrifierons pas  le million et demi de Palestiniens qui ont la nationalité israélienne et qui se trouvent être dans les frontières de 1948, et jamais nous n,’accepterons cette clause que les réfugiés palestiniens retournent dans leurs pays.

Nous n’accepterons pas cela. Que cela soit une initiative française, américaine ou tchèque”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *