30 janvier 2023

Cachez cette “éclisse” que je (normal 1er) ne saurais voir

Dans le Populaire (Limoges) il est indiqué que " Une éclisse est à l'origine du dé­raillement d’une locomotive d'Areva sur la commune de Fro­mental (87) le vendredi 12 juillet. Un sabotage revendiqué par un militant antinucléaire, le lendemain ". Or, il avait été fortement affirmé concernant le déraillement de Brétigny que le déboulonnage d'une telle pièce nécessite un outillage considérable, déboulonnage reconsidéré dans son caractère accidentel pour certains syndicats selon le Figaro : " «De mémoire de cheminots, on n'a jamais vu des boulons se dévisser tout seuls, explique Didier Aubert". 

Il s'avère par ailleurs que des tentatives de pillage et d'agression ont bien eu lieu selon un rapport policier que s'est procuré Le Point et qu'a relaté également RTL: "

"À leur arrivée, les effectifs de la CRS 37 devaient repousser des individus, venus des quartiers voisins, qui gênaient la progression des véhicules de secours en leur jetant des projectiles", note la synthèse de la DCCRS. Un constat fort différent de celui dressé par les responsables de la Croix-Rouge et du Samu qui affirmaient n'avoir constaté "aucune agression et avoir travaillé de façon tout-à-fait normale" en gare de Brétigny. Pourtant le rapport de synthèse de la DCCRS va plus loin : "Certains de ces fauteurs de troubles avaient réussi à s'emparer d'effets personnels éparpillés sur le sol ou sur les victimes." Et la note d'enfoncer le clou : "Les fonctionnaires protégeaient ensuite les lieux de l'accident pour favoriser le travail des enquêteurs et des techniciens et sécuriser la visite des nombreuses autorités (président de la République, Premier ministre, ministre de l'Intérieur, ministre des Transports, ministre de la Santé…)".

Résumons à ce stade : un militant anti-nucléaire réussit à déboulonner une éclisse, est-ce la même que celle de Brétigny ? Par ailleurs le fait qu'il y avait un cheminot au poste d'aiguillage de Brétigny et que des voyageurs pouvaient observer ce qui se passait sur la voie n'empêchent pas qu'un déboulonnage puisse avoir lieu durant la nuit : d'ailleurs trois sur quatre boulons étaient déboulonnés, le quatrième a pu tenir pendant le passage du train précédent avant de lâcher ensuite. Pendant ce temps selon le rapport de police il y a bien eu des tentatives d'agression des secours et des pillages effectifs.

La question est donc évidente : y-a-t-il un lien entre les deux faits? Une bande a-t-elle voulu aller encore plus loin que les vols organisés en rame roulante et passer au stade supérieur bien connu dans les westerns à savoir le déraillement qui permet de dépouiller plus aisément les victimes ? Si, par hypothèse bien sûr (bien sûr…) on pourrait faire un tel lien cela voudrait dire aussi que ces bandes ont mal calculées le fait que les divers plans rouges de secours viennent sur les lieux bien plus rapidement qu'escomptés et c'est une chance pour les victimes. Comment les bandes vont-elles résoudre ce problème technique ?…

Telle est la seule question évidemment (on a une petite idée: il suffirait d'obstruer par des véhicules volées la progression des forces dites de secours). Car l'autre question, celle de savoir pourquoi de telles actions criminelles sont possibles reste un thème hors de portée: d'une part parce que l'origine humaine du déraillement est déniée, d'autre part parce que le fait même qu'il y a bien eu obstruction et vol au moins d'un portable a été soit nié soit minoré, ce qui dénote bien de l'impossibilité aujourd'hui en France d'observer la réalité telle qu'elle est. La preuve de ce déni ? Le Président de la République a désigné dans un dîner mondain le principal ennemi : " l'extrême droite" ; c'est en effet en minorant tout fait qui pourrait aller dans son sens, et, en même temps tout faire pour qu'elle monte, qui permettront, vu que l'UMP est de plus en plus "out" de faire le coup du front "antifa" afin de repasser façon Chirac en 2014 et 2017…

Nous en sommes là. Et rien ne dit que ce plan de déraillement de la démocratie et de la République ne soit entravé.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

2 réflexions sur « Cachez cette “éclisse” que je (normal 1er) ne saurais voir »

  1. Ping : site
  2. Ping : buy toms

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :