17 octobre 2021

Immigration : l’incohérence de la gauche

L'on ne peut pas en même temps empêcher l'économie de fonctionner en la grevant de charges et d'interdits et en même temps la sommer de trouver des emplois non seulement aux autochtones et aux étrangers légaux, mais aussi à tout étranger qui en ferait la demande. Il n'est pas possible également de vouloir solidifier l'Europe et mettre sur un même pied d'égalité un Européen et un non Européen, sauf à abolir les frontières définitivement et à exiger, en même temps que l'impôt mondial cher à Piketty, la suppression des frontières mondiales et pourquoi pas "la paix perpétuelle"comme l'espérait Kant.

Si l'économie reste ce qu'elle est avec une protection coûteuse et surtout gaspilleuse (le privé faisant mieux à tous les étages désormais) de deux choses l'une : soit l'on reste ainsi et l'on administre encore plus en fermant ("intelligemment") les frontières, c'est la solution FN d'une part, FG d'autre part (du moins pour la circulation des capitaux et des marchandises). Ce qui nécessitera à terme soit de fabriquer de l'argent (comme aux USA en effet, avec la menace permanente de banqueroute néanmoins) soit de compresser les riches (puis les moyens riches etc, ou la solution soviétique et observez où en est le Venezuela obligé d'importer…du papier toilette…). Soit les deux si l'on est FG bien sûr.

L'autre solution serait de se battre au niveau européen pour le fait de ne pas mettre sur le même pied d'égalité une jeune Kossovare, Croate (je l'ai vu) et un subsaharien (faire exception pour la subsaharienne car la femme en soi est quelque chose de précieux comme je l'ai déjà indiqué) ; mais cela ne veut pas dire au niveau mondial qu'il ne faut pas se battre pour une résolution mondiale soutenue par l'ONU visant à déclencher un plan Marshall d'aide au développement réel afin que des épisodes tragiques comme ceux que l'Italie et Malte ont connu ne se reproduisent plus. Cela prendra évidemment du temps. Et surtout cela nécessiterait de réactiver l'euro-méditerranée organisme mort né, et aussi de faire pression sur divers gouvernements qui ne font rien pour leur propre développement, préférant renforcer les avoirs des militaires au pouvoir. il est étonnant qu'une gauche si prompte à dénoncer l'ordre mondial n'ait pas pris de telles décisions à ce niveau international au lieu de tenter de contrer la montée du FN en faisant du sarkozysme dans les faits, ou de sermonner Israël de signer une paix que les dirigeants palestiniens ne veulent pas.

Cela fait des dizaines d'années que cela se passe ainsi, la gauche française jouant le jeu masochiste du suicide moi non plus en exigeant la dissolution, de fait, des frontières, des identités, des cultures, etc etc etc. La gauche électoraliste prend évidemment peur à cinq mois de deux échéances majeures. Mais c'est trop tard. Toute la gauche et une bonne part de la droite étatiste ont construit les pavés de la route qui mène peu à peu le FN encore plus étatiste qu'eux au pouvoir. La gauche et la droite ne sont plus que des tremplins, des marches pieds, des "salopes" (le mot est à la mode) qui hurlent avant l'accouplement, mais comme par pudeur (le viol n'est pas un crime de toute façon pour leurs maîtres à penser, Foucault, Iacub, etc…) et l'on verra bientôt les mêmes ramper dans les coulisses pour avoir encore leur quart d'heure de toilettes publiques (médiatiques).

En tout cas, tout le débat actuel n'est que positionnement pour défendre des statuts et des images surfaites de référents moraux et de décideurs politiques. Tout cela coule sous nos yeux. Sans musique. Ce qui est pis.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :