25 septembre 2020

De la dictature anti-moderne

Monsieur "3%" est de plus en plus soumis aux fatwas de ses amis écolos pro Bové capables de retenir un de ses conseillers, de détruire le moindre OGM y compris confiné, de préférer enfin s'occuper du sort de vaches plutôt que de celui d'êtres humains, surtout lorsque l'un d'entre-eux s'appellait Marie Trintignant, puisque son assassin est venu chanter à la gloire de son maître, Bové, au nom de "valeurs" que lui et le show-buzz tentent de répandre sans succès visiblement au vu des scores aux élections européennes.

Gageons que l'ultra-gauche va multiplier les coups d'éclats, sans coup férir, puisqu'ils sont sûrs désormais de toute impunité. Alors que le pays a de moins en moins envie de les entendre. Peu importe, Hollande a besoin désormais d'une atmosphère de guerre civile pour émerger comme le garant d'une protection républicaine en pleine déconfiture cependant, criblée de trous budgétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :