31 janvier 2023

Crash de l’A320:une action d’Al Keida?

Selon les Échos " (…) Le BEA n’était pas en mesure de dire si les voix enregistrées étaient celles des deux pilotes. Ce qui laisse planer l’hypothèse d’une intrusion dans le cockpit. (…) " Ainsi des hommes déterminés et bien entraînés peuvent forcer l'équipage à percuter la montagne…sans avoir besoin de faire exploser quoique ce soit.

Mais pourquoi un avion allemand transportant principalement des citoyens du même pays d'origine, mais aussi des Espagnols ? Il faut remonter au 11 septembre 2001 pour soutenir l'hypothèse suivante : Al Keida a toujours voulu chercher une alliance avec l'extrême gauche radicale, idiot utile formidable comme l'a démontré magistralement Khomeiny qui s'était allié avec tout ce qui comptait de gauchistes (jusqu'à Michel Foucault en France, puis ensuite Garaudy), sans oublier les porteurs de valises sartriens à l'époque de ladite "guerre d'Algérie" qui a livré ce pays aux nassériens totalitaires dont le FLN était l'appendice local.

La date du 11 septembre fait quant à elle référence au coup d'État au Chili le 11 septembre 1973 ayant renversé Allende qui était en train de se radicaliser (sous la pression ultragauche également du M.I.R) comme l'avait fait avant lui Castro. Observons également en Europe l'alliance entre Tarek Ramadan et le Monde Diplomatique, Dieudonné Soral étant leurs S.A en attente. Observons aussi l'action de l'ancien commissaire politique ex-directeur du journal Le Monde (et sa réplique actuellement journaliste sur une chaîne à financement wahhabite qatari), jusqu'à toutes ces accointances s'enfonçant très loin dans le service public, l'enseignement, bref, tout ce qu'a dévoilé Bat Ye'or depuis des lustres maintenant.

Ici, le 24 mars, il s'agirait d'indiquer aux Grecs de Siriza et aux Espagnols de Podemos que leurs gouvernements conservateurs payent la monnaie de leur pièce "austérité", comme les Américains ont payé les "crimes" de la finance mondiale (pourquoi les tours jumelles et pas une autre tour, n'importe quelle tour aurait fait l'affaire) voués aux gémonies par tout ce qui compte de "radicaux" du spectre politique. Dans ces conditions symboliques ainsi créés et en considérant que la crise de confiance et la crise économique iront en s'amplifiant malgré l'accalmie actuelle liée pour une grande part à la planche à billets tournant à plein régime désormais (sous les conseils américains) en Europe, Al Keida exigera via ses marionnettes (indiquées ci-dessus) de plus en plus de place aux exigences communautaristes, sans oublier les coups de boutoir des hordes de réfugiés chassés par le retour à l'ordre islamique pur et dur dans l'ensemble du Proche et Moyen Orient.

Certes, Al Keida, sur le terrain, dans l'empirie du combat au quotidien n'a plus la préséance sur ce retour à l'ordre et son émulsion impatiente représentée par le jeune djihadisme mondial se nourrissant des restes de nationalisme arabe encore debout (l'attentat de Tunis en étant l'une des métastases) et surtout de toutes les destructions multiformes (mentales, morales, institutionnelles) du postmodernisme, alimentées des contradictions non encore résolues de la techno-structure parasitant les diverses formes républicaines et démocratiques occidentales rentrant elles-mêmes à reculons dans la mutation multidimensionnelle de la troisième révolution industrielle (celle de la simulation active du réel et de la bio-informatique).

Mais Al Keida n'a pas dit son dernier mot (sur la direction réelle du Califat virtuel) c'est en tout cas bien elle qui a été à la manoeuvre le 7 janvier à Paris concernant Charlie Hebdo, et nous en voyons déjà les conséquences.

Aussi, même s'il s'avère que ce crash serait en fin de compte dû à une conjonction accidentelle de facteurs exogènes, cela n'infirme en rien la plausibilité du scénario qui est là en puissance avant de basculer en acte

Non plus donc "si" mais "quand"?…Puisque le pourquoi est connu, du moins de quelques-uns, au-delà du vaste enfumage qui s'épaissit de plus en plus (et aucun sommet mondial à l'horizon pour l'éclaircir sans être immédiatement accusé de "phobie" selon le plan prévu… quel plan ? Circulez ! il n'y a rien à voir).

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :