1 février 2023

Le pouvoir français aux abois

La vente (le don) effréné(e) de Rafales ne suffit pas, il faut faire plus au vu des sondages négatifs abyssaux, il faut forcer la ministre de la justice à sortir de son silence hautain pour aller menacer quand même quelques pédophiles (dont la philosophie est pourtant enseignée partout), il faut, tout de même, envoyer la ministre de l'éducation déclarer qu'il n'y a rien à voir dans le tripotage de l'Histoire et des langues mortes et vivantes sinon les mauvaises langues de "pseudo-intellectuels", alors que tout est bien clair pourtant, il faut donc colmater, mais, en même temps, il s'agit de continuer à détruire afin de faire de la France un hexagone sans conséquence, un terrain de TV réalité, les examens et concours transformés en quizz, pourquoi pas ?…

Pendant ce temps les cours dites d'Appel (allo quoi ?) systématiquement, en bons terminaux et automates qui n'ont pas besoin d'ordre (ils l'incarnent) cassent ou poursuivent tout ce qui bouge en vue de renforcer le Pouvoir, d'écarter les ennemis potentiels, il faut donc tuer politiquement les chefs de file, puis attendre deux ans que les desserrements et facteurs chance extérieurs fassent faire redresser la barre du pays et pourquoi pas. Et pouvoir être réélu. Putain dix ans.

C'est évidemment minable. Mais les factieux sont si sûrs qu'ils sont prêts à tout. À tout. La Secte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :