9 août 2022

Et si JM Le Pen n’avait pas complètement tort

Non pas sur la question du "détail" bien entendu car il aurait pu fort bien indiquer qu'à l'époque la destruction des Juifs d'Europe n'était pas la préoccupation principale des Alliés, ce qu'il n'a pas fait, laissant planer une ambiguïté à dessein afin sans doute de réunir les plus intransigeants autour de lui pour de nouveau, comme à l'époque de Mégret, tenter d'infléchir la ligne politique du FN, à nouveau gaullo-centrée, étatiste, alors que le Le Pen des années 80 se rêvait le nouveau Reagan mâtiné d'une Thatcher réussie, ce que n'est pas sa fille ni même sa petite fille, nostalgiques d'une sorte de national-communisme méritocratique que fut le fascisme mussolinien avec son concept d' "État Total"théorisé par Carl Schmitt.

JMLP peut-il réussir son pari d'influer sur la ligne gauchisante de son parti ? Rien n'est moins sûr tant celui-ci est piraté par une espèce de néo-étatisme nostalgique des années pompidoliennes tant vanté par certains idéologues en vogue alors que Pompidou a créé des monstres sans tête comme Bull (Plan Calcul), Concorde, TGV…(Giscard et Mitterrand ont poursuivi, ce dernier choisissant le coaxial (minitel) que la fibre optique (internet à très haut débit, les Coréens étant premiers sur la piste de la future 5 G) d'où le retard monumental actuel) tout en continuant la construction d'une Europe technocratique capable aujourd'hui de laisser filer la monnaie au profit du mensonge grec afin de ne pas se déjuger après moi le déluge tant pis si les milliards d'euros créés viennent renforcer la spéculation mondiale et donc la financiarisation négative de l'économie (avec les exigences de 15% de rentabilité) c'est-à-dire la destruction d'emplois à terme (malgré le relatif status quo actuel dû à l'accalmie fiscale électoraliste) alourdie par des cotisations sociales impossibles à payer avec des marges aussi réduites ; donc des conséquences aux antipodes du programme pourtant vanté par un FN fanfaron qui certes surfe sur la vague de rejet, mais s'il arrive au pouvoir par un accident de l'Histoire, il sera lui aussi confronté aux réalités pures et dures du besoin fort de liberté à tous les niveaux de la vie française européenne et mondiale, a contrario de son espoir d'étatisation tout azimut.

Face à un tel constat, on voit mal cependant comment un JMLP serait capable à la fois de proposer une ligne alternative au sein du FN et aussi à l'extérieur, et de conjurer, réguler l'irruption à venir aux formes encore incertaines quoique de plus en plus décelables…

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :