24 septembre 2021

La guettoïsation choisie

LRPS, quelque soit ses métamorphoses, a fait en sorte de toujours caresser dans le sens du poil tous ceux qui préféraient se recroqueviller sur leurs origines plutôt qu'accepter la réalité qu'une grande majorité des banlieues veut, elle, assumer.

Seulement cette forte minorité non seulement le lui refuse, mais l'empêche ;  issue de la contre-société communiste et gauchiste, et de la contre-révolution réactionnaire du national-islamisme, cette minorité (la même qui sévit en Israël) a toujours voulu se résoudre à vivre en étanchéité envers le français citoyen qu'il soit de souche ou pas, allant jusqu'au refus de se marier avec lui s'il ne partage pas ses croyances.

Ce n'est pas le seul refus.

Cela se conjugue avec celui de refuser de partager le respect de la femme, le refus aussi d'admettre qu'en Afrique (du Nord) ce n'était pas l'enfer, le refus d'admettre enfin que la migration a été bien plus politique qu'économique contrairement à ce qui s'est dit : Peugeot et Citroën, les mines du Nord ont été cherché des Marocains pas des Algériens comme l'a montré Daniel Lefeuvre à de nombreuses reprises. 

Ces derniers sont venus en masse pour retrouver le mode de vie qu'ils avaient connu du temps de la présence pleinement française. Ils s'étaient battus pour une "Algérie plurielle", or des centaines de milliers ont été tués ou obligés de s'enfuir ; ne pas comprendre ce passif, ne pas comprendre son instrumentalisation par la nouvelle classe dirigeante issue de la contre-révolution gauchiste techniciste et hyper consumériste c'est continuer dans les quarante années qui viennent à tenir toujours le même discours culpabilisant, à moins qu'une catastrophe supplémentaire se déroule avant…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :