21 janvier 2022

Il n’y a pas d’amour sans haine

On nous rabâche sans cesse qu'il faille cesser avec le "discours de haine" en oubliant que celle-ci est synonyme de répulsion de révulsion lorsque quelque chose est à vomir. Comme le nazisme le communisme l'islamisation ou cette volonté de contraindre une société à se plier à des comportements qui bafouent des siècles d'évolution. Ce n'est plus tenable. Que celles et ceux qui veulent vivre sous le joug s'en aillent ou se fassent en effet "discrets"…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :