18 avril 2021

Sur Jean Baudrillard et “la société de consommation”

 

Collection Folio essais, 1986

Jean Baudrillard prend comme exemple la fable de l’Étudiant de Prague vendant au diable son image perçue dans le miroir, ne pouvant plus alors s’y voir, sauf à la fin quand il meurt ; ce qui interroge le fait que nous nous prolongeons/consumons dans les « objets », eux-mêmes émergeant des « choses » par tout un processus de mise en abîme féerique. Et comme notre consommation devient non seulement autonome mais intelligente, comment  nous métamorphosons-nous pour le meilleur comme pour le pire ?

 

Ce cycle est animé par Lucien Oulahbib, sociologue et politiste

 

au Collège Supérieur, 6 jeudis de 19h30 à 21h

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :