21 octobre 2020

Les Lilliputiens au pouvoir

Qu’un lilliputien se prétendant “philosophe” en vient à traiter le professeur Raoult de “fou” et de “charlatan” n’étonne guère (idem dans le Point par un chroniqueur autrefois plus nuancé), il suffit d’entendre également son double, Mr Smith au Sénat, qui fait pompeusement office de “ministre de la santé s’affoler du genre “l’épidémie est à nos portes c’est une trainée de poudre” en gros) pour comprendre que ces gens sont à bout (les “povres”!) alors qu’ils ont dit tout et son contraire, mais avec constance, ce qu’il faut leur concéder; tout en refusant toujours de soigner, le lilliputien de salon affirmant même que le traitement préconisé dans des dizaines de pays ne serait qu’une poudre de perlimpinpin…

Nous en sommes là en France, en Occident:au fond du trou et certains comme on le voit creusent encore.

Pendant ce temps appeler un chat un chat reste interdit surtout si l’on ne s’appelle pas Lénine, ce que ne comprend pas Zemmour qui vient de se faire condamner à l’avoir oublier ; ces ennemis pourront d’ailleurs et à nouveau le traiter de “super délinquant” sans possibilité de “seconde chance” bien sûr tant il a été condamné jugé pendu depuis longtemps puisqu’il ose critiquer la façon dont l’immigration se trouve manipulée, en France comme ailleurs (USA, Allemagne…) alors que ces bien pensants n’en n’ont rien à faire sinon à s’en servir comme bas de laine, outils démographiques, économiques, prétexte à avoir son quart d’heure de gloire, objets divers dont sexuels ; jamais iront-ils admettre (puisqu’ils en jouissent) qu’un nouveau type d’esclavagisme mental se met en place grâce à eux et où l’on instrumentalise le “migrant” sommé d’être outil de destruction.

Mais s’il le refuse le voilà “non noir” pour Joe (Sleepy) Baden, “vendu” pour la piétaille qui s’entête par exemple à prétendre qu’islam et islamisme seraient antinomiques (sont-ils également islamologues ? Chantre !) alors qu’il s’agit surtout d’une question de degré et non de “nature”, Erdogan en étant l’exemple probant ; idem pour toutes ces petites mains qui manient le couteau ces temps-ci et prouvent bien qu’elles savent mordre la main les ayant nourri alors qu’elles prétendent le contraire bien sûr au nom d’une relecture de nouveau binaire de l’Histoire; à l’Ouest rien de nouveau.

Mais peu importe pour les lilliputiens au pouvoir qui prétendent eux ne pas être charlatans, ni fous, mais par contre nuancés, prudents, agissant même pour notre “bien” tel le grand méchant loup dans Le petit chaperon rouge (renforcé, écarlate…)…

Il est juste dommage qu’ils soient encore considérés comme étant (provenant) des “lumières” ; celui ayant ainsi traité Raoult avait été d’ailleurs désigné comme “le” contradicteur attitré de la mort-née “Convention de la Droite” organisée par Marion Maréchal. Où l’on voit alors que même dans ce courant dit “patriote” la contamination du scepticisme relativiste (se voyant en nouveau Montaigne voire Proust : “le temps gagné” son dernier opus, titre insipide s’il en est) la perdition est telle qu’on les sent avidement à la recherche d’un peu d’intelligence au moins, l’instruction leur faisant définitivement défaut.

Vous avez le choix remarquez : lire Platon (sa République par exemple) ou l’un de ces lilliputiens… Un auteur avisé (Whitehead) aurait dit qu’au fond l’apport de la philosophie dite moderne ne serait qu’une note de bas de page d’un livre de Platon, il ne croyait pas si bien dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :