5 décembre 2020

Anti-Raoult et Pro-Biden ou les Agents Smith du Globalisme totalitaire

Deux décès chaque seconde sur Terre, 109 par minute et près de 157.000 décès par jour, soit près de 57,3 millions chaque année“.  Arrêter la Terre ?…

Près de 3000 hôpitaux  publics et privés en France ; une journée fait 84 400 secondes :   en 2017 douze millions de personnes ont été hospitalisées (+ 600 000 en psychiatrie) soit près de 3 personnes par seconde… La France n’a pas été arrêtée en 2017… Quant aux entrées en réa etc, la question est irrecevable dite ainsi (il faudrait déjà faire du comparatif par exemple entre le nombre de lits dédiés en France et…en Allemagne : 5000/25000 respectivement) et il faut surtout et d’abord répondre à celles-ci :

Comment se fait-il que le contact avec le virus continue à être autant comptabilisé alors que la plupart des gens portent des masques depuis trois mois (problème avec les tests aussi) ?… Quant aux malades, avez-vous laissé les médecins prescrire en amont ?  Avez-vous utilisé tous les moyens thérapeutiques disponibles pour un virus qui a été classifié catégorisé lié à une “famille” donc en grande partie “connu”?

Non ?…

Ne vous étonnez donc pas des dégâts alors qu’il existe un traitement qui marche, de mieux en mieux, et de plus en plus d’études, honnêtes, le démontrent ; l’Afrique s’en sort grâce à cela, sans cela nous connaîtrions la même crise qu’en 1957 avec deux millions de morts dans le monde et 100.000 en France….

Des cyborgs, nouvelle génération, balayent tout cela d’un revers de main numérique avec un dernier rictus mécanique (ils veulent, oui, arrêter la Terre en fait, sans résultat effectif) : votre Raoult ? Un “rebouteux” dit Laurent Alexandre (urologue) un “guru” renchérit un lilliputien se targuant de faire de la philosophie, tandis qu’un “mathématicien” porte plainte, et des “collègues” l’attaquent pour “charlatanisme”  ; toutes ces machines sont ainsi capables de se refroidir, de s’insensibiliser  de la sorte, jusqu’à l’état de cadavres ambulants débitants des âneries tout en se prenant pour des dieux (tel le même Laurent Alexandre). Elles s’alimentent sur le mode zombi en absorbant l’énergie d’un public avide de leur ressembler car il y a des places à prendre pour gérer la grande masse d’humains réduits à l’état de sac à virus qu’il s’agirait de gérer à distance (sociale).

Maurice Blanchot explique très bien comment faire dans l’espace littéraire (1955, cela avait beaucoup impressionné Foucault d’ailleurs, voir les livres de Lucien Oulahbib Philosophie cannibale et en plus de détails dans Éthique et épistémologie du nihilisme les Meurtriers du Sens) : il s’agit de se considérer comme mort-vivant, segment en charge du Négatif, non pas chercher à (faire) mourir par cynisme et désespoir (catastrophismes à la Kierkegaard ou à la Cioran) ou stoïcisme (nous sommes mortels faisons au mieux en attendant) mais ne plus chercher à mourir puisque nous sommes déjà morts au sens d’être totalement fermés à autrui (ce reflet) tout en prétendant le contraire (summum du non qui affiche le visage du oui) observez bien le comportement d’un Laurent Alexandre dans cette vidéo lorsqu’il parle des “dieux” d’un côté (les futurs tyrans de l’intersectionnalité) et des “inutiles” (vous) de l’autre.

Ces machines-là n’ont évidemment aucun scrupule (fi de la “morale bourgeoise” de toute façon disait Trotski dont ils sont tous les enfants maudits) elles  ne sont pas programmées pour ça,  au-delà du bien et du mal, elles sont donc capables, pour la Cause (aseptiser la Terre de tous ses virus dont l’Homme) de manipuler les chiffres, de mentir (paradoxe du Crétois) et d’y croire, de se mettre en colère aussi, de sourire, d’afficher de très beaux corps bien travaillés  parce qu’ils ont de la place dans leur appartement de fonction (les sacs à virus dans leur cage à lapin n’ont qu’à profiter de leur heure de promenade comme ils peuvent ou alors Netflix).

Ces Agents Smith sont aussi capables de bourrer des urnes parce qu’il le “faut” (sauver le monde) et d’indiquer que ce ne sont pas eux mais “la Terre” qui l’exige; tout en défiant avec hargne et morgue tout opposant : où sont vos preuves ? (Traitement, fraudes) et quand celles-ci sont présentées, ces machines ricanent et disent : cela ne vaut rien, car nous sommes les seuls juges à décider ce qui vaut ou pas… Ces machines tiennent ainsi aussi la justice…La police le sait bien par exemple en France, et les petits agents Smith en herbe aussi…

Ce qui fait qu’en effet, il ne reste plus rien à débattre, seulement se battre ;  “ami ou ennemi”,  Schmitt n’avait pas tort en soulignant également cet aspect chez Lénine différenciant ainsi la guerre et le jeu (Théorie du partisan, De Clausewitz à Lénine, Champs Flammarion, p.257), ce que soulignait  aussi mais à sa façon Julien Freund (dans ” Qu’est-ce que la politique?”)…

Décapiter ou se faire décapiter telle est la question alors ?

Disons qu’être plus forts que ces machines (car nous sommes plus forts, des milliers et des milliers d’années d’expériences et de savoirs nous protègent) ne veut pas dire agir contre cette Vérité (révélée ou pas) ; du moins si nous ne voulons pas devenir fous (dissociés) ce qu’ils sont devenus, eux.

Mais il faut les arrêter. Maintenant. Comment ?… Déjà en prenant conscience que nous sommes sous hypnose, qu’il s’agit de casser leur sortilège, ensuite il faut tenir (hold) dans les tranchées du Sens avant de pouvoir contre-attaquer.  Tenir, retenir, détenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :