23 avril 2021

Vent et soleil en panne : les Français doivent se rationner

Le gestionnaire du réseau électrique (RTE) vient d’annoncer qu’il prévoit une forte hausse de la consommation d’électricité en raison de la vague de froid attendue et conseille de réduire sa consommation pour « éviter tout risque de coupure ».

Une politique énergétique ubuesque

Cette situation inimaginable il y a quelques années est le résultat délibéré d’une politique d’abandon de l’industrie électrique reposant de plus en plus sur des moyens de productions intermittentes comme l’éolien et le solaire pour remplacer des sources fiables et pilotables, notamment le nucléaire.

En période hivernale anticyclonique sans vent et avec peu de soleil le jour, les éoliennes et les panneaux photovoltaïques ne produisent pas ou peu d’électricité.

Pour une puissance installée voisine de 14.000 MW les éoliennes ont fourni parfois  moins de 1000 MW le 7 et le 8 janvier 2021, soit 1%.

Cette réalité balaye tous les mensonges perpétrés depuis des années par l’agence de la maitrise de l’énergie (ADEME) et les promoteurs affirmant qu’il y aura toujours du vent quelque part grâce au « foisonnement » qui garantira la production du parc éolien français.

Madame Pompili rassure

Pour rassurer les Français, la Ministre de la Transition écologique et solidaire, Mme Pompili, affirme le 19 novembre 2020 qu’un « black-out » (effondrement généralisé du réseau) ne se produira pas si l’hiver est « normal ». Peut-elle le garantir dans le cas où la température descendrait à -10°C ?

Elle envisageait cependant déjà des coupures de courant au moment où le redressement économique de la France devrait être fondé au contraire sur une électricité abondante, fiable et bon marché.

Cette situation électrique critique met en évidence la fragilité de la production française d’électricité conduisant fatalement à un programme de restrictions et de rationnement.

Une folle stratégie

Cette stratégie irresponsable a été actée par la signature de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie(PPE).

Les gouvernements ont non seulement sacrifié l’indépendance de la France et sa liberté d’action mais, en plus, l’annonce de RTE montre qu’ils mettent désormais en danger la sécurité électrique du territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :