27 juillet 2021

Ratés et incapables toujours au Pouvoir

Cela s’observe jour après jour : de faux rois Dagobert, pleutres fainéants, même pas drôles (pas de culotte à l’envers plutôt la cervelle) continuent de pérorer (grassement payés) pour pédaler dans le mensonge masqué et cela sent mauvais aussi: un tel voyant par exemple que sa victime se rebiffe (ayant dénoncé son harcèlement incessant par SMS insistants) ne trouve pas mieux que de s’acheter une conduite en se rapprochant des “sans” (frontières, identité, genre…) pro djihadistes très puissants dans le marais mainstream en leur donnant un gage la réouverture d’une de leurs officines faisant ainsi une pierre deux coups : voyez bien que je fais la nique à Génération Identitaire et ses suppôts donc par pitié faites en sorte de calmer ces vieux gaucho austères sexuellement qui veulent empêcher la gaudriole imposée, le “droit de cuissage”, allez quoi !… A l’époque du SM généralisé et du consentement à treize ans m’emmerdez pas!…

À vomir évidemment… Comme ces sinistres individus voulant expulser Raoult de son Institut ou fermer les sites d’opinion ou encore cet autre faux saltimbanque qui menace les restaurateurs de leur couper les maigres compensations, concédant cependant du haut de sa superbe ridicule qu’ils puissent vendre “à emporter” telle une pitance distribuée aux animaux nuisibles appelés autrefois “humains” et aujourd’hui devenus ces bêtes à vacciner , à marquer ainsi au fer rouge bio-numérique (alors que les traitements existent et à foison maintenant) pitoyables pitres symboles outranciers d’une époque vermoulue pourrissant par la tête, piétaille de bras cassés et de tortionnaires en herbe avides de leur quart d’heure de gloire, fétus de paille et petits bois des brasiers à venir qu’ils prétendent éteindre tout en les alimentant par leurs politiques véreuses.

Et pourtant le “peuple” en redemande, quarante millions de pétainistes écrivait  Henri Amouroux (il n’était donc pas le “seul” en effet…).

Certes il y avait eu Londres (avant que cela ne soit sans doute bientôt “effacé”…). Aujourd’hui le “front” est partout et nulle part mais la guerre est de plus en plus là bien sûr guerre idéologique politique sanitaire avec ses morts-vivants placardisés (mort sociale comme on dit) et tous les partis mainstream soutiennent le “camp du Bien” (tous ? Tous) hormis quelques “rebelles” …

Que feront-ils quand le 6 juin, fatalement, arrivera (des fines bouches disent cependant que ce fut une invasion…) que feront ces pauvres énergumènes aujourd’hui au Pouvoir-ou-dans-l’Opposition (kifkif bourricot) avec leurs courbes catastrophistes sinon tenter d’aller à la soupe, se promouvoir eux aussi en libérateurs de la dernière heure (lire Amouroux là aussi) la bureaucratie a toujours eu besoin de petits chefs ou cheftaines.

Pendant ce temps la machine Temps avance et les salop(e)s sont à son volant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :