30 janvier 2023

La presse bobo et néo-coco comme porte-flingues de la Secte SHAA

Au moment même où l’État, confisqué par la Secte SHAA*, s’empresse de désarmer les citoyens en prévision des temps durs actuels et à venir, la presse bobo et néo-coco (genre Hibernation, Auto-Conspiracy, la Non-Opinion, l’Ex-presse, le Potin, France- Externe et Sans Frontières, AFM ou Affairism-Frequency-Modulation, Rance 5…), gavée de subventions et de donations effectuées par des oligarques à la recherche de cartes de visite pour bien se faire voir dans les Salons -ces carrefours et réservoirs de “vu-à-la-TV” et des “wannabe sexy spicy “- ce ramassis de néo-léninistes avides de se faire une place au soleil médiatique fait de plus en plus feu de tout bois au service de la Secte afin que sa Matrice propagandiste puisse continuer asservir sur la santé le climat ces deux nouvelles mamelles du productivisme affairiste global.

Ces gens pétris de morgue et de mépris n’ont désormais qu’un seul but, maintenant qu’ils savent que le “monde meilleur” promis s’est avéré un enfer qu’ils veulent cependant construire coûte que coûte jusqu’à détruire les économies démocratiques et démembrer les corps et leurs sexes.

Ce sont des trans-humains au sens déjà fort d’inhumanité envers les soignants suspendus, les anti-injection expérimentale avec effets secondaires graves et mortels, voire aussi les femmes françaises refusant d’admettre le voile djihadiste comme un “choix”, les citoyens français refusant de voir leur pays transformer en terrain vague -ce qui n’a rien à voir avec de la fraternité comme le prétend le pseudo Conseil Constitutionnel (qui devra être fortement remanié lors de l’arrivée au pouvoir des forces du Renouveau Français).

Ce sont ensuite des trans-humains au sens totalitaire d’imposer jusque dans chaque esprit une grille infâme de lecture et de comportement contorsionnant les corps dans des attitudes et des pensées mutilantes.  Ils font ainsi des expériences mentales et physiques non plus dans un cadre clinique comprenant des candidats volontaires ou un cadre carcéral à l’instar de leurs ancêtres léninistes mais tout bonnement dans un cadre pseudo-démocratique dont ils utilisent les lois pour mieux détruire leurs ennemis, semblable en cela à leurs alliés djihadistes qu’ils font mine de critiquer ou de mieux connaître qu’eux leur corps de doctrine.

Comme vient de le montrer FranceSoir dans sa toute dernière enquête, une partie de ces gens forme un réseau d’attaque au service de la Secte, même si en apparence elle semble travailler seulement pour se faire une place au soleil.  Avec comme seule défense à la bouche les boules de suif “extrême-droite” et “complotiste” tel ce pauvre directeur d’Hibernation défendant bec et ongles la suspension des soignants prudents et de ce fait protégeant leurs malades (à la différence des injectés qui se pensent “safe”) alors que de plus en plus de révélations viennent montrer que non seulement cette injection ne protège pas mais qu’elle n’empêche rien et certainement pas les hospitalisations, mais en France l’on ne connaîtra pas leur statut pas plus qu’à leur mort de peur que la supercherie éclate.

Reste maintenant à transpercer également les autres exagérations et alarmismes sur le méchant CO2 et l’ogre russe, ou diabolisant de plus en plus ces “réfugiés du silence” que furent ces Juifs chassés des pays occupés par les arabo-musulmans, ou insultant et traitant de racistes ces citoyens français refusant  seulement de voir morcelée leur terre devenant ce lieu d’implantation pour populations venant avec leurs corps et codes au lieu que celles-ci fassent le ménage chez elles aidées en cela par une ONU et une UE qui au lieu de bâtir des chimères feraient mieux d’obliger ces pays fabriquant du migrant d’arrêter ce trafic, même si les ONG bobos et néo-coco les y incitent.

Que celles-ci arrêtent de se construire un statut sur la misère du monde. Vœu pieux il est vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :