France: Marche funèbre des zombis haute couture

L'enterrement de la civilisation démocratique et républicaine a été ainsi joué en grandes pompes, les "Grands", ces zombies haute couture, aux premières loges de notre enterrement puisqu'ils sont les principaux responsables de la situation actuelle à en croire ne serait-ce que les larmes si poignantes d'une Jeannette Bougrab, l'une des responsables les plus lucides (avec Philippe Val) alors que les larmes de crocodiles des "je veux en être" pullulent désormais jusqu'à l'indécence, le sang des innocents n'étant même pas encore séché sur un pavé parisien qui sera foulé par une classe politico-médiatique aux antipodes de ce que demandent semble-t-il les gens spontanément réunis mais en attente d'un discours fort sur ce qui se passe dans les profondeurs alors qu'ils ont droit à des incantations de plus en plus inaudibles, du haut de décennies inutiles qui les contemplent, Caïn.

 

Leur résultat est là. Dressé dans toute sa démesure. Même si des petits malins comptabilisent désormais la mort des caricaturistes et celle des consommateurs casher comme s'il s'agissait de morts comme les autres que l'on peut empiler les uns sur les autres dans la fosse commune de nos malheurs à l'ombre de nos pleurs en fleurs funèbres.

Car enfin ils étaient bien seuls ces dessinateurs, regardés de travers, moriteri te salutant, tandis que nos compatriotes juifs doivent de plus en plus raser les murs, aidés en cela par tous ces zombis se hâtant pour être immortalisés par la photo du siècle : il n'y a pas de raison en effet que les soldats dudit faux islam aient, seuls, le droit aux feux de la rampe de ce requiem irréel hors sol alors que les têtes volent, pacifiées un peu partout dans le monde, d'autres fouettés comme il se doit par un système qui n'a même pas besoin de relire Masoch et Houellebeq pour (se) soumettre.

Alea Jacta Est.

Lucien SA Oulahbib 14/2/2015

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 463 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Analyses-RTV, Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV

 

Comments are closed. Please check back later.