LES LOUPS SONT ENTRÉS DANS PARIS !


En l’espace de 3 jours, la France sombre dans l’horreur.
Le 7 Janvier : Charlie Hebdo assassiné.
Le 8 : une jeune policière stagiaire tuée à Montrouge (sud de Paris).
Le 9 : quatre otages assassinés dans une Epicerie casher de la porte de Vincennes (Saint-Mandé).
Et ces trois jours, d’innombrables blessés dont certains luttent encore pour la vie.
Les assassins viennent d’être éliminés. Avant même la ‘’Marche républicaine’’ de dimanche 11, il convient de vite faire le point.
 
 
 
LES ASSAUTS 




Attentat contre "Charlie Hebdo"Qui sont les victimes ?

12 personnes ont été tuées mercredi 7 janvier lors de l'attentat contre "Charlie Hebdo" : huit journalistes, un employé du journal qui était à l'accueil, un "invité", un policier affecté à la protection des personnalités et un policier qui patrouillait à l'extérieur. 
Il y a eu également, 11 blessés dont 4 graves, parmi lesquels le journaliste Philippe Lançon et deux policiers.
De g à dr : Bernard Marris, Georges Wolinsky, Cabu, Charb, Tignous.
Pourquoi tous les médias confondus n’ont-ils pas donné, dès le début, la liste intégrale des victimes ? Et avoir zappé le nom du cinquième caricaturiste tué : Honoré ? Et des autres collaborateurs Michel Renaud, Elsa Cayat, Frédéric Boisseau, Mustapha Ourad ?
Franck Brinsolaro, étant le garde du corps de Charb et Ahmed Merabet, le policier accouru : le voici, lui, que les TV françaises ont vite flouté, une de leurs techniques de masquage de la vérité.


On pourra voir aussi dans TAMURT le journal de la Kabylie libre, la photo du correcteur Ourad Mustapha, âgé de 60 ans et originaire d’Ath Yenni, en haute Kabylie.

 
 
Elsa Cayat




 
La seule femme parmi les douze victimes des terroristes était psychiatre. Une tornade, le rire aux lèvres, la liberté comme un chemin de vie. Elle tenait deux fois par mois dans l’hebdomadaire satirique une chronique intitulée « Charlie Divan ».
 
 




« Je sais que les assassins ont demandé à leurs victimes de se lever et de décliner leur identité. Comme elle était juive, je ne peux m’empêcher de penser qu’elle a été tuée pour cette raison, et j’en éprouve des relents d’horreur », a confié sa cousine, la productrice de cinéma Sophie Bramly, dans Le Parisien.
J’ai recu un texte deRolland Aboucaya sur son ancien copain de classe de Tunis, où l’on apprend que…

Kaddish pour Wolinski

 

Aujourd’hui, Georges Wolinski est MORT !

Georges et moi habitions tous deux Rue d’Alger, à Tunis, deux immeubles en face à face, nous fréquentions le Milk Bar à l’angle de la rue Saint Charles et de la rue
d’Alger, nous fréquentions le lycée Carnot et plus tard l’Institut de Hautes Etudes, c’est là que j’ai découvert que Georges, au lieu de suivre ses cours, gribouillait sur ses carnets des dessins satiriques…
Georges est né à Tunis le 28 juin 1934. Sa mère juive italienne était la fille de ces Benbaron dont la fameuse pâtisserie, ‘’Chez les Nègres’’, se trouvait face au Lycée Carnot avenue de Paris. Son père juif polonais était le patron d’une petite entreprise de ferronnerie d’art à Tunis.
C’est à Tunis qu’il est élevé par ses grands-parents maternels, son père étant mort lorsqu'il avait 2 ou 3 ans tué par balle dans son bureau par un de ses employés qui refusait son licenciement…
——————-
La policière stagiaire martiniquaise de 26 ans tuée jeudi matin 8 janvier était partie pour la métropole en 2013 avant de rejoindre la police municipale comme stagiaire…
 
Clarissa Jean-Philippe

 




L’Attentat de l’HyperCasher de Vincennes

 

 
Qui sont les victimes ?
padding:0cm; »>Introuvables sur les sites d’infos français, les noms des victimes de l’HyperCacherde la porte de Vincennes,le vendredi 9 janvier 2014, sont donnés en exclusivité samedi à 15h23 par Elyes Kahn – JSSNews .

 

 
N’oubliez pas leurs noms !
YohanCohen, YoavHattab, PhilippeBraham,
François-MichelSaada.

  1 – Yohan Cohen (22 ans)

2 – Yoav Hattab (21 ans), fils du Grand Rabbin de Tunis

3. Philippe Braham (quarantaine d’années)

4. François-Michel Saada (soixantaine d’années)




 
Les dessinateurs sont morts pour avoir dessiné.
Les policiers pour avoir protégé.
Et les Juifs… Parce qu’ils étaient Juifs.
Que s’est-il passé dans l’épicerie HyperCacher de la porte de Vincennes, le vendredi 9 janvier 2015 ? Combien d’otages étaient dans la boutique ? Comment s’est déroulée la prise d’otage ? Exclusif JSSNews.
 
Voici les premiers témoignages des victimes libérées en début de soirée…
 
– A peine entré dans l’HyperCasher, Coulibaly se sert de son arme. Il vise et blesse mortellement un jeune homme qui travaillait à la caisse du magasin.
– Amedy Coulibaly est entré dans le magasin avec au moins deux armes.
– Les témoignages des victimes sont confus, mais il semble que 2 autres personnes sont tuées au début de la prise d’otage.
– Les clients, apeurés, sont cachés un peu partout dans le magasin. Au niveau de la boutique, ils sont 17. Six autres personnes sont au sous-sol. Ils sont cachés dans la chambre-froide et ont réussi a couper le moteur du réfrigérateur.
– Enervé de savoir tous les otages sont éparpillés dans le magasin, il réclame que « tout le monde se regroupe ». « Ceux qui ne se regroupent pas seront tués » affirme le terroriste. Les premières personnes se lèvent et rejoignent un groupe d’otage. Coulibaly ne tire pas. Finalement, tous les otages éparpillés dans la boutique décideront de rejoindre le groupe des otages, à la vue de Coulibaly.
– A un moment donné, un jeune homme d’une trentaine d’années, caché dans la chambre froide, prend son destin en main. Courageux et téméraire, il laisse sa cachette et prend les escaliers. Là, il aperçoit une des deux armes de Coulibaly. Il tente de s’en emparer pour tuer le terroriste mais ce dernier le voit et le tue, avant même que le jeune héros n’ait pu libérer les siens.
Au final, on apprend du témoignage des victimes que l’assaut du RAID et de la BRI n’a généré aucune victime supplémentaire.
Par Jonathan-Simon Sellem
Lassana Bathily, jeune Malien musulman employé de l’épicerie cacher, a sauvé la vie de six personnes, lors de la prise d'otages de la Porte de Vincennes par Amedy Coulibaly.
Lorsque le terroriste fait irruption dans l'établissement lourdement armé, plusieurs clients apeurés se dirigent vers le sous-sol du magasin. C'est alors que Lassana Bathily leur ouvre la porte de la chambre froide de l'épicerie afin que les otages puissent s'y réfugier. http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/57253-150110-prise-d-otages-vincennes-30-personnes-etaient-cachees-dans-une-chambre-froide




LES TUEURS DE CHARLIE HEBDO
 
Le tueur de la policière et des 4 otages juifs

Amedy Coulibaly, 32 ans est le  suspect numéro 1 de l’assassinat de la policière municipale à Montrouge. Avait a été condamné à cinq de prison en décembre 2013 pour «association de malfaiteurs en vue de la préparation de l’évasion avec armes»  de Smaïn Aït Ali Belkacem, l’artificier des attentats du Groupe islamique armé (GIA) à Paris en 1995. Sa compagne depuis au moins cinq ans, portant le voile, Hayat Boumeddiene, née le 26 juin 1988, est également recherchée.
Au nom de qui, de quoi ?
Les trois actions ont été coordonnées par des membres d’un même réseau islamique, qui ont été en mesure de poursuivre leur action deux jours après l’opération-choc à Charlie Hebdo.
El Qaïda Yémen ou l’ISIS peu importe, quel que soit le vrai commanditaire, il s’agit de la même idéologie puisée dans le Coran et les autres textes sacrés de l’islam.
C’est ce que vient d’affirmer, dans une Lettre au président du CFCM et Imam de la Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, le grand islamologue palestinien Sami Aldeeb, Professeur des universités  : « Ce qui est arrivé à Paris est entièrement conforme à l’enseignement de l’islam tel qu’il ressort du Coran, de la Sunna de Mahomet et de tous les ouvrages reconnus de droit musulman. ….Vous avez même pleuré sur les musulmans au lieu de pleurer sur les victimes, en affirmant que ce qui s’est passé est un coup porté à l’ensemble des musulmans et que l’islam sanctifie la vie. Vous démontrez ainsi que vous vous moquez de la vie des journalistes assassinés et que votre seule préoccupation consiste à éviter que l’on accuse l’islam… Vous avez perdu votre humanité par ces déclarations.»
La totalité de la Lettre vaut d’être lue :
Rappelons que, le 1er février 2006, Dalil Boubakeur, publiait un communiqué dénonçant publiquement les caricaturistes de Mahomet et déclarant « Qui sème le vent récolte la tempête ». N’était-ce pas déjà un appel au meurtre ?
 
Les Pouvoirs Publics français.
Comme Dalil Boubakeur, leur rôle, semble-t-il, consiste à désarmer la vigilance citoyenne et sécuritaire fondé sur le déni de la menace islamiste. Et ce malgré les données fournies par les services de sécurité français : plus d’un millierde Français combattent au Moyen-Orient et en France cette mouvance est évaluée à 150 000 fan(atique)s ! De quoi faire frémir…
Or que disait le Ministre de l’intérieur français il y a quelques mois ?

Et que dit François Hollande dans son allocution télévisée, alors que le sang n’a pas encore séché : « les fanatiques n'ont rien à voir avec la religion musulmane ».  
Et que sait-il, lui, de l’islam pour dire une chose pareille ? ! A-t-il seulement lu une fois le Coran ? Sait-il que l’on y compare les Juifs à des singes et des porcs ? Que« Quand les mois sacrés ont expiré [ramadan], tuez-les [juifs et chrétiens] où que vous les trouviez. » (Sourate 9, verset 5) ? Et que, le Coran rassure ainsi les tueurs musulmans : « Ce n’est pas vous qui les avez tués, mais c’est Allah qui les a tués. » (Sourate 8, verset 17) ? Que de l’an 624 à l’an 630, Mahomet fit assassiner quatre poètes, une poétesse, un chanteur et une chanteuse ? Que le Prophète lui-même égorgea entre ‘’600 et 900 Juifs en âge de se raser’’ de la Tribu juive de Médine qui lui avait offert l’hospitalité quand les siens de la Mecque voulaient le liquider… Et que c’est cela que l’on enseigne quotidiennement dans des centaines de mosquées en France, et des dizaines de milliers d’autres de par le monde ?
 
Les MÉDIAS
 
Toujours sous le même prétexte « de ne pas faire d’amalgame », leurs réactions aussi bien coordonnées que les actions des tueurs ont visé à tourner autour du pot, en évitant les mots-clés prononcés plus haut par le Pr Sami Aldeeb.

Une journaliste de France 2a même été jusqu’à dire le 7 au soir, que les tueurs avaient pu crier ‘’Allah Ou Akbar’’ juste pour nous mettre sur une mauvaise piste (supposée donc être plutôt ‘’d’extrême droite’’ !!!).
Europe 1 diffuse quelques minutes après le carnage, au titre de : « Fusillade au siège de Charlie Hebdo, ils ont crié Allah wakbar », moins de 4 minutes plus tard la censure tombe: « Fusillade au siège de Charlie Hebdo : ‘’C’est un vrai carnage’’ ».
L’ensemble des médias censurent les termes « d’attentat islamique ». Et dans un premier temps parlent même de ‘’loups solitaires’’ !!! Et ce malgré l’avis des plus autorisés, celui notamment du coordinateur de la lutte antiterroriste en France Loïc Garnier : «Al-Qaida entraîne des Français pour frapper l'Europe».
LE FIGARO. – Combien existe-t-il de «loups solitaires» semblablesà Mohamed Merah et à Mehdi Nemmouche, l'auteur présuméde la tuerie de Bruxelles?
Loïc GARNIER. – Je n'aime pas cette expression de «loup solitaire», qui contient en elle un romantisme tout à fait déplacé quand on parle de terroristes……
La palme de la connerie de gauche revenant sans aucun doute à un avocat, Nicolas GARDÈRES, généreusement accueilli par Libé : « L’attentat contre Charlie Hebdo a la sale gueule de Renaud Camus, d’Eric Zemmour et de Marine Le Pen. Il a la sale gueule de leur victoire idéologique ».
http://www.liberation.fr/debats/2015/01/08/sale-gueule_1176524
Et le Causeur épingleJean Birnbaum : « Le comble de l’ignominie a été atteint, jeudi 8 décembre, par le directeur du Monde des Livres sur France Culture, qui n’a pu s’empêcher de souligner la « concomitance » de la sortie en librairie de Soumission de Houellebecq, livre qui lui a « donné la nausée », avec la tuerie de la rue Nicolas-Appert. « Cela n’a rien à voir, bien sûr, mais tout le monde l’a pensé, je l’ai pensé… ».http://www.causeur.fr/charlie-hebdo-joffrin-plenel-30979.html
 
On a certes finalement parlé de ‘’guerre’’ !
Difficile de faire autrement quand 4 ou 5 personnes et leurs réseaux, narguent avec leurs kalachnikovs la France entière.
Mais guerre de qui contre qui ?
Le Président Hollande n’a pas l’air de le savoir encore.
Un consensus flasque qui évite de poser LA vraie question s’est donc vite mis en place, grâce au discours unique des gros médias. Avec deux slogans.
 
1er – ‘’Guerre contre la liberté d’expression’’
« Ce n'est pas à ’’la liberté d'expression’’, que se sont attaqués les assassins mais à la liberté de blasphémer l'islam et de critiquer et caricaturer le prophète. »  Et il aura donc fallu attendre un homme politique belge, le sénateur Alain Destexhe pour le dire.
 
2ème – ‘’Je suis Charlie’’
 
Une compatriote pied-noire et amie, Nicole Guiraud, dont le bras fut arraché par la bombe du FLN au Milk-Bar, en 1956, m’a écrit : ‘’Je veux bien être Charlie mais pas Charlot’’.
Une autre, Simone Gautier, veuve depuis le 26 Mars 1962 quand l’armée française tira sur des manifestants pacifiques d’Alger, en tuant à bout portant une cinquantaine, crime à ce jour non puni, le criminel étant l’Etat français, m’écrit :
 
Je ne suis pas Charlie
Je suis en colère
Je suis aussi les deux policiers Ahmed et Frankie
Je suis Elsa
Je suis la valise et le cercueil
Je suis l'exode
Je suis l'exil
Je suis le Massacre des Harkis
Je suis le Génocide du 5 juillet 1962à Oran
Je suis les Disparus de la guerre d’Algérie toujours abandonnés
Je suis les massacrés  du 26 mars 1962
Je suis en colère,
La même que celle du 26 mars 1962, intacte encore aujourd'hui :
Qui est responsable du massacre ?
 
Personnellement, le côté trop facilement compassionnel de ce slogan, visant à anesthésier les questions légitimes et à taire les ‘’mots-clés’’ que tous ces attentats appellent, m’a d’emblée révulsé. Il rappelle bien sur le ‘’Nous sommes tous des Juifs allemands’’ de 1968. Mais on connaît la suite : l’acmé d’un terrorisme de haute volée visant les Juifs et tétanisant la France.
Or, je ne veux pas être dans le rôle de la victime.
Les victimes nous demandent de mettre hors d’état de nuire les tueurs et leurs commanditaires, de défendre leur mémoire, et surtout de dire la vérité pour que ça ne se reproduise plus !
Le lendemain de l’attentat de Charlie Hebdo, j’ai reçu d’une estimable Association dont le but est de soutenir les victimes du terrorisme, l'AfVT, appelant à manifester dimanche, ceci :
 
Après l’action terroriste contre l’HyperMarché juif de Vincennes, ayant pris conscience sans doute qu’il en manquait un troisième, l'AfVT retire ces deux posters. Ce n’est plus en effet seulement une guerre « contre la liberté d’expression », mais aussi une guerre contre les Juifs. Ceux qui marcheront dimanche l’auront-ils à l’esprit, eux qui n’ont pas cru sortir dans la rue après Toulouse, après Bruxelles, après Créteil récemment ? Je n’en suis pas sûr.
 
Aussi est-ce peu dire que j’ai été subjugué par les propos de Jeannette Bougrab,  compagne de Stéphane Charbonnier, dit Charb, (fille dfe harki, elle fut aussi la secrétaire d’Etat à la Jeunesse de Nicolas Sarkozy) :
« On a oublié Merah, ces enfants qui ont été tués devant une école juive, et je me dis : 
Est-ce que, cette fois, on prendra la mesure de ce qui s'est passé en France, c'est-à-dire qu'une guerre est déclarée ? »
« les mesures législatives ne sont pas suffisantes »
 «Les explications selon lesquelles ce sont des gamins en perte de repères,
je m’en moque totalement…»
« Il faut arrêter la langue de bois : tous ceux qui défendent la laïcité sont accusés d’islamophobie ou de racisme…»
 
« Je pense qu'il y a une responsabilité de certains mouvements de gauche : ceux qui ont accusé plusieurs fois Charlie Hebdo d'islamophobie… quand, sans arrêt, on vous dit : ‘’Vous stigmatisez l'islam…’’ »
 « Mais, aujourd'hui, qui est mort ? Il n'y a pas d'imam qui est mort. »
«Charb se savait menacé et pourtant on avait supprimé la protection statique devant Charlie Hebdo. Il était accusé de tous les maux et personne de l’a défendu. Il était prêt à mourir pour ses idées.
C:\Users\user\Desktop\JEAN-PIERRE\TERRORISME\CHARLIE HEBDO\Charb et Boughrab.jpg
Charb est mort debout. Il est mort pour avoir défendu nos libertés contre les fondamentalismes, pour la laïcité ».
 « Si j’étais président de la République, je leur donnerais le Panthéon. Ils méritent le Panthéon, une cérémonie comme Malraux et Jean Moulin.»

Hollandene le fera pas et Jeannette Boughrabapprendra à ses dépens qu’on n’entre pas au Panthéon pour avoir été assassiné par ‘’des déséquilibrés sans repères qui n’ont rien à voir avec l’islam’’.  
L’islamisme n’a rien à voir avec le franquisme ou le nazisme, n’est-ce pas !
Tout juste les héros de Charlie Hebdo auront-ils droit à l’hommage de la Mairie de Paris… puisque leur assassinat ne saurait avoir d’autre dimension que locale : le journal avait effectivement pignon sur rue à Paris.
Jeannette Bougrab a de la suite dans les idées, en 2011, elle avait déjà dit clairement :  «Je ne connais pas d'islamisme modéré»
 
Par contre Hollandeet son gouvernementsont passibles d’un procès pour non-assistance à personne en danger (« Charb se savait menacé et pourtant on avait supprimé la protection statique devant Charlie Hebdo. » accuse Jeannette Bougrab).

Absorbés par le seul souci ‘’de ne pas stigmatiser’’ et ‘’de ne pas faire d’amalgame’’, ils n’avaient pas même pas pressenti ce que l’artiste était, lui, en train de dessiner et qui fut  publié le jour même de son assassinat.

 
Manifestent leur joie…

·      L'ETAT ISLAMIQUE SALUE L'ATTENTAT
L'attentat, qui a fait douze morts en plein Paris, a été salué jeudi par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), dont la radio a qualifié de "héros" les auteurs du massacre.
·             AL QAIDA REVENDIQUE LES ATTAQUES
Le site américain "The Intercept" publie ce soir ce qui serait la revendication des attaques terroristes menées en France par Al-Qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA), la branche yéménite de l'organisation. 

·      Des Algérois fêtent l’attentat contre le siège de Charlie Hebdo
vendredi 9 janvier 2015

Cela se passe au quartier Belouizdad d’Alger
Cela s’est passé hier soir, devant une mosquée de quartier Belouizdad, à Alger. Des cris de joie, et des slogans criés à tue-tête par des fidèles, juste après la fin de la prière de soir : « Oulah Oakabr », « Charlie est mort », « A bas la France et les juifs ».
Même spectacle et mêmes slogans dans le quartier Bab El Oued. Devant l’ancienne synagogue appelée en arabe « Djamma Lihoud », incendié, saccagée en 196, et devenue avec l’indépendance Mosquée, des dizaines de jeunes ont même dansé. Les services de sécurité ne sont pas intervenus pour mettre fin a ces scènes de joie des algérois.
·     Les scènes de joie se propagent en Algérie…
Drapeaux noirs de l’Etat Islamique exhibés. A Constantine, des centaines de personnes ont exprimé leur joie devant les mosquées de la ville et même les femmes se sont mises de la partie….
CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 85<br />
 » border= »0″ height= »206″ src= »file://localhost/Users/oulabib/Library/Caches/TemporaryItems/msoclip/0/clip_image034.png » width= »441″ /></span></span></div>
<div mce_style=Scène de liesse à El Oued, ville Saharienne. Les services de sécurité mettent fin au « carnaval ». Sur Facebook fusent les félicitations aux deux « braves criminels ».
La presse algérienne a fait l’impasse sur ces évènements.

·      MAIS EN FRANCE AUSSI ! ! !
Une voiture avec le drapeau de l’Etat islamique klaxonne pour fêter l’attentat de la veille à Charlie Hebdo!  







 
Et même devant les caméras de TV françaises, le "V" de la victoire dans le dos du journaliste qui annonce la prise d'otage porte de Vincennes !!!!!


DÉFOULEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX







MASCARADE !
Dans un bel ensemble (mais avant l’attaque du super marché juif)  CEUX QUI ONT FAIT LE PLUS POUR METTRE AU PAS l’OCCIDENT ont ’condamné les terroristes et soutiennent le peuple français’’ : l’Iran, le Hamas, et même le Hizbollah !!!
Eux qui avaient CONDAMNE A MORT SALMAN RUSHDIE, ROBERT REDECKER, les CARICATURISTES DANOIS, ceux de CHARLIE HEBDO, et ASSASSINE THEO VAN GOGH.
Les seuls à ne pas faire la comédie ont été les Palestiniens du Liban :
Tirs de joie dans le camp palestinien de Aïn el-Heloué, au sud-Liban . L'information a également été rapportée par la télévision al-Jadeed.

UNE VRAIE CONDAMNATION
 
Des vraies condamnations vous savez ou saurez presque tout par vos TV, mais sans doute personne ne vous parlera de celle-ci et je vous invite vivement à la lire en entier :
Le Gouvernement Provisoire de la Kabylie condamne, avec la plus grande énergie, ces actes criminels et présente aux familles des victimes ses condoléances les plus attristées.
 
 




HOMMAGES
Là aussi, vous savez ou saurez presque tout, mais j’aimerais vous communiquez la réaction de deux amis.
  • Ali Dilem, le plus grand des caricaturistes algériens.
Vous étiez lecteur de Charlie Hebdo ?
Je n’étais pas que lecteur, j’étais adepte. Charlie Hebdo a toujours été la bible des dessinateurs. Charlie Hebdo, ce n’est pas qu’un titre, c’est un esprit. J’ai fait des dessins inimaginables en Algérie en m’inspirant de cet esprit libérateur. Cela m’a permis d’exorciser tous les drames qu’on a vécus ici pendant la décennie noire. À l’époque, j’ai été assez inconscient pour faire de l’humour sur des choses terribles, et ça c’est grâce à Charlie Hebdo, ça, c’est Cabu, c’est Wolinski. Et puis, j’ai vécu aussi avec cette équipe de Charlie Hebdo. Je leur dois énormément, à titre personnel comme professionnel. J’étais venu en France en 1994, fuyant l’Algérie et des dangers trop grands. Ils m’ont accueilli et m’ont permis de continuer à dessiner. Je ne peux être que leur être reconnaissant de ça.
 
Quelle a été votre réaction à l’annonce de l’attentat?
 
Ali Dilem: Je me suis senti atteint dans ma chair. Il n’y a pas qu’en Algérie qu’il ne fait pas bon être dessinateur… J’ai eu le sentiment d’être un petit planqué, ici à Alger. Quelle ironie! En 1994, c’est Charlie qui m’avait accueilli après une vague d’assassinats de journalistes dont deux dessinateurs, en Algérie. Je me suis toujours dit que Paris était la première destination pour rester en vie. Aujourd’hui, c’est là qu’ils frappent.



·      Boualem Sansal, le plus grand romancier algérien vivant.
 Rappelons qu’avec son avant-dernier roman ‘’Le Village de l’Allemand’’, Sansal avait déjà décrit l’état réel des banlieues françaises complètement verrouillées par les forces islamistes….
‘’L'islam de la discorde…’’
« J'ai moi-même apporté ma petite pierre à l'œuvre de sensibilisation et de mise en garde avec un modeste opuscule publié en 2013 sous le titre Gouverner au nom d'Allah. Le titre dit ce qu'il veut dire, savoir que la vocation de l'islam est de convertir et de gouverner, but que les islamistes modérés cherchent à atteindre par la prédication, l'action sociale et le grignotage politique et les islamistes radicaux par la terreur et la destruction….. »
 
 
Des centaines de dessins ont été créés ces derniers jours (voir Internet)
Mon coup de cœur
 

 
————
 
DEMAIN DIMANCHE 11 JANVIER 2015 AURA LIEU A PARIS UNE GRANDE MANIFESTATION APPELÉE PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
 
-       S’IL Y A BIEN DES GENS QUI DEVRAIENT ÊTRE EXCLUS de la ‘’Manifestation citoyenne’’ de dimanche prochain, ce sont bien  LES GOUVERNANTS ET LES GRANDS MÉDIAS DE FRANCE.
 
Si j’avais été à Paris, je ne crois pas que j’y serais allé. J’en suis même sûr. Je n’aime pas les manifestations des pouvoirs. Mais dans ce cas-là surtout. Pour la raison simple que j’ai déjà dite. Ce Président et ces gouvernants-là ont une grave responsabilité dans ce qui vient de se passer, (et ce n’est pas terminé). Et tant que je ne l’entendrai pas faire son méa culpa, il ne m’inspirera que méfiance. Et les millions d’euros qui se déversent soudain sur Charlie Hebdo qui était au bord de la banqueroute sont un peu louches.
Lui, son gouvernement et les précédents gouvernements sont responsables.
Ils sont responsables :
-        d’avoir laissé sans sécurité le journal le plus menacé au monde et de ne pas prendre au sérieux les alertes des services de renseignements étrangers et notamment libanais selon le quotidien as-Safir, et même algériens sur le risque d’attentats spectaculaires sur le sol français : http://jssnews.com/2015/01/09/les-services-algeriens-avaient-prevenu-la-france-le-6-janvier-de-limminence-dune-attaque-denvergure/
-       Des services de renseignements, notamment libanais, ont mis en garde, durant les derniers mois, les autorités européennes croit savoir le dans son édition de vendredi.
-       Selon les SR libanais, « des préparatifs sont en cours pour une nouvelle opération terroriste sur le sol français, qui pourrait être plus violente que celle contre Charlie Hebdo », rapporte encore as-Safir.
-       d’avoir accueilli dans les années 90 de grands chefs islamistes algériens.
-       d’avoir laissé croître sur le territoire français au sein de la jeunesse d’origine musulmane, l’idéologie haineuse de l’islamisme, légalement, au travers des centaines de mosquées, d’organisations et d’écoles privées.
-       d’avoir fait preuve de laxisme vis-à-vis des mouvements armés islamistes s’entrainant sur le sol français et de la libre circulation des terroristes en herbe ou déjà aguerris entre le Moyen-Orient .
-        d’avoir fait fi de toutes les sonnettes d’alarme : violences dans les écoles, rapports des services de renseignements français, sans parler de films, de livres (La France Orange Mécanique de Laurent Obertone… ou encore Al Qaïda en France – Révélations sur ces réseaux prêts à frapper, de Samuel Laurent) etc… Sans parler des manifestations à dimension pogromiques dans la capitale même durant l’été dernier : https://www.youtube.com/watch?v=YnErARKvIRk
 
Ils sont plus que jamais responsables lorsqu’à ce bilan déjà désastreux s’ajoute la volonté de persévérer, avec le concours actif des plus grands médias de France, dans le désarmement idéologique des Français vis-à-vis de l’islamisme et des rapports étroits qu’il entretient avec l’Islam.
Si les gouvernants et les médias français ne se sentent pas la légitimité pour intervenir dans ces questions, pourquoi n’ont-ils fait aucune publicité, n’ont-ils donné aucun écho de la magnifique et courageuse intervention du Président de la République égyptienne Abdel Fatah al Sissi? Bizarre, non ?
Les médias français , comme ils l’ont fait avec l’Algérie dans les années 90, préfèrent s’en prendre au Maréchal Sissi coupable selon eux d’avoir démis le président précédent Morsi et d’avoir interdit son parti, celui des Frères Musulamans, en somme d’avoir coupé l’herbe sous les pieds de l’islamisme dans le pays le plus important du monde arabe !!!
Voici donc un extrait du discours historique que tous les démocrates du monde musulman attendaient, prononcé le 28 décembre 2014, au Caire, à l’université théologique d’Al Azhar (là même où Obama était venu en juin 2009 prononcer un discours inspiré par les Frères Musulmans) :
 «Nous devons révolutionner notre religion….Est-il concevable que 1,6 milliards de personnes puissent penser qu’ils doivent tuer les autres membres de l’humanité, qui compte sept milliards de personnes aux fins de pouvoir vivre?… Je dis ces mots ici à Al Azhar, devant cette assemblée d’ulémas…Tout ce que je vous dis, vous ne pouvez pas le comprendre si vous restez coincé dans cet état d’esprit. Vous devez sortir de ce que vous êtes pour être en mesure d’observer et de réfléchir dans une perspective plus éclairée. Je dis et répète que nous sommes face au besoin d’une révolution religieuse. Vous, les imams, êtes responsable devant Dieu. Le monde entier, je le répète, le monde entier attend votre prochain mouvement … car la communauté des croyants est ravagée, détruite ; elle est perdue, et elle l’est à cause de nous ».
Et s’adressant directement au grand cheikh d’Al-Azah, Abdel Fatah al Sissi conclut ainsi : « Le monde entier attend de vous entendre ». Ce qui veut dire que la patience du Président ne sera pas sans limites et qu’il faudra réformer ou céder sa place à d’autres théologiens plus aptes à la modernité.
http://www.memri.fr/2015/01/06/le-president-egyptien-al-sissi-a-al-azhar-nous-devons-revolutionner-notre-religion/
http://hebdo.ahram.org.eg/NewsContent/0/1/130/9090/AlAzhar-sous-le-feu-des-critiques.aspx
En attendant que les médias français daignent s’intéresser à ce qui vient de se passer à El Azhrar et du même coup informer leur Président, il serait bon que tout ce beau monde comprenne que la meilleure manière ‘’d’éviter les amalgames’’ c’est de nommer le mal, puis de le combattre énergiquement, la sécurité des citoyens étant le premier devoir de tout Etat de droit.
·      Ainsi que le rappellent :
-       le MPCT – Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme –    http://www.mpctasso.org/spip.php?article1364,
-       mais aussi Jacques Tarnero : Nommer l'ennemi
http://www.huffingtonpost.fr/jacques-tarnero/nommer-lennemi_b_6430268.html
·      Ou encore :
Guillaume Bigot, essayiste et directeur général de l’IPAG Business School
« En réponse au massacre à Charlie Hebdo, politiques, experts et journalistes ont appelé à éviter « tout amalgame ». Ce mantra entend protéger les musulmans en France que pourtant nul ne menace. Qui s’en prend à l’islam dans notre pays ? Combien de manifestations appelant au meurtre des musulmans dénombre-t-on sur notre sol ? Cette attitude qui consiste à dédouaner une religion que personne n’accuse est aberrante.
Si un fanatique juif ou catholique avait vidé son chargeur à la sortie d’une mosquée, aurait-on entendu la même litanie visant à ne pas jeter l’opprobre sur les juifs ou sur les chrétiens ? Non. Si une telle horreur s’était produite, tout ce que la France compte de voix catholiques ou juives aurait alors exprimé sa compassion vis-à-vis des victimes et son dégoût vis-à-vis des brebis galeuses. »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/01/09/contre-le-mantra-de-l-amalgame_4552843_3232.html#gbZzDMOUFtYG0Ljy.99
·      Ou encore :
de bien réfléchir à un des derniers dessins de CABU qui rend ainsi hommage aux deux hommes les plus attaqués en France en ce moment, pour avoir appelé un chat un chat….
 
 
·      Ou encore :
en réponse à une citoyenne américaine musulmane et voilée, soucieuse ’’ d’éviter tout amalgame’’, écouter et voir en vidéo la démonstration, magistrale, de la libanaise chrétienne Brigitte Gabrielqui a dû s’exiler aux USA, car menacée par les islamistes du Hizbollah, aujourd’hui présidente de "Act for America".
 
‘’La majorité pacifique des musulmans est n'a aucune importance … car plus de 25% des Musulmans du monde entier soutiennent les islamistes… soit 300 millions !  Il est grand temps de jeter le politiquement correct aux ordures.’’
https://www.youtube.com/watch?v=28d04OHyhwU&feature=youtube_gdata_player
·      Ou encore :
de méditer l’œuvre du philosophe iranien Daryush Shayegan, et notamment ‘’Qu'est-ce qu'une révolution religieuse?’’ (Albin Michel, 1991), où est décrite cette dérive d'un islam qui profite d'un message prophétique pour installer sa terreur.
·      Ou encore :
de relire un classique ‘’Tristes Tropiques’’ (1955) de Claude Lévi-Strauss qui aujourd’hui serait sans doute traité lui aussi comme Zemmour ou Houellebecq, mais qui, sans doute aussi, s’entendrait bien avec le Président Sissi… Dans la vie, faut choisir.
Des musulmans, Claude Lévi-Strauss faisait donc le constat, dans l’avant-dernier chapitre, qu’ils étaient «incapables de supporter l’existence d’autrui comme autrui: le seul moyen pour eux de se mettre à l’abri du doute et de l’humiliation consiste dans une “néantisation” d’autrui, considéré comme témoin d’une autre foi et d’une autre conduite».
http://www.causeur.fr/zemmour-houellebecq-millet-islam-30903.html
C’est d’ailleurs ce qu’avait déjà dit, à sa manière, le premier président de la République algérienne Ahmed Ben Bella, membre du comité de parrainage du Tribunal Russel sur la Palestine depuis Mars 2009, et Prix Kadhafi quelques années avant sa destitution de ce dernier :
 «  … La Palestine ne concerne pas seulement les Palestiniens mais tous les Arabes. Même si les Palestiniens sous la contrainte finissent par adopter une quelconque solution, les Arabes n’accepteront jamais pour autant l’Etat d’Israël… Jamais le peuple arabe, le génie arabe ne tolèrera l’Etat sioniste… parce qu’accepter l’être sioniste reviendrait à accepter aussi le non-être arabe… Ce que nous voulons, nous autres Arabes, c’est être et nous ne pouvons être que si l’autre n’est pas. » (ITW de A. Soussan (été 82)POLITIQUE INTERNATIONALE )
 
En fait les gouvernants d’Europe
n’ont pas seulement à se mettre à l’écoute du Président Sissi,
mais ils ont aussi comprendre que sacrifier les Juifs,
c’est-à-dire aujourd’hui Israël,
sur l’autel de leurs intérêts financiers,
risquent de leur être fatal.
A bon entendeur salut !
_________________
Au fait, on me fait remarquer qu’en hébreu
 ‘’Je suis CHARLIE’’
אני שארלי
est l’anagramme…. de ‘’Je suis ISRAËL’’.
אני ישראל

Le Aleph אet le Reich רétant intervertis

—————




Rire, bordel de Dieu

Peins un Mahomet glorieux, tu meurs.
Dessine un Mahomet rigolo, tu meurs.
Gribouille un Mahomet ignoble, tu meurs.
Réalise un film de merde sur Mahomet, tu meurs.
Tu résistes à la terreur religieuse, tu meurs.
Tu lèches le cul aux intégristes, tu meurs.
Prends un obscurantiste pour un abruti, tu meurs.
Essaie de débattre avec un obscurantiste, tu meurs.
Il n’y a rien à négocier avec les fascistes.
La liberté de nous marrer sans aucune retenue, la loi nous la donnait déjà, la violence systématique des extrémistes nous la donne aussi.
Merci, bande de cons.

 

Charb, octobre 2012 (assassiné le 7 janvier 2015)

 
 
Ce qui me rappelle le crédo du romancier TAHAR DJAOUT
premier artiste algérien assassiné par les islamistes du FIS – GIA
(fin Mai 1993) :
 
Si tu parles, tu meurs.
 
Si tu te tais, tu meurs.
 
Alors, dis et meurs.
 




APPEL
au rassemblement le 18 janvier à Paris pour crier  
                                          « ISLAMISTES DEHORS ! »
 

 
Dimanche 18 janvier à 14h30 place de la Bourse à Paris !
Il y aura sans doute moins de monde que demain le 11
mais au moins là les choses sont plus claires
 
 

Jean-Pierre Lledo, cinéaste                               

Samedi 10 Janvier 2015

Jean-Pierre LLEDO 11/1/2015

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

4 204 vues

Tous les articles de Jean-Pierre LLEDO

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Fresh Air-LIDAC, LIDAC-arts, Libertés-LIDAC, Liens d'actualité

 

Comments are closed. Please check back later.