Les convertis à l’islam changent le visage de l’Europe

L’auteur israélien mentionne également l’immigration de masse et l’inclusion future de la Turquie dans l’Union européenne [UE], comme les principales causes de ce que le visage de l’Europe changera de manière indélébile, en l’espace d’une génération.

La préoccupation européenne face à une croissance rapide de la population musulmane est au centre de l’opposition à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne, dit-il, du fait que l’inclusion de la Turquie dans l’UE propulsera le nombre de musulmans à 100 millions sur un total de 450 millions.

« Le poids considérable de la démographie engendrera une situation dans laquelle aucun Français, ni aucun Hollandais ne pourra être élu au Parlement sans l’appui de la minorité musulmane », déclare le Prof. Israeli, au cours d’une interview au Jerusalem Post.

« Les Musulmans auront une voix de plus en plus décisive dans la formation des gouvernements européens. »

Et d’ajouter :

« Le processus s’accélérera si la Turquie devient membre de l’UE ; si ce n’est pas le cas, il sera plus lent, mais [l’islamisation] se produira quand même. »

La Turquie a de solides relations avec Israël.

L’historien qui est l’auteur de 19 ouvrages antérieurs, affirme que la puissance politique musulmane en Europe aura un impact direct sur la politique intérieure, y compris sur les mesures européennes en matière d’immigration, tandis que des millions d’autres musulmans attendent, sur le seuil, d’être admis à entrer dans l’UE, dans le cadre des programmes de « réunification des familles ».

« Chaque Européen sain d’esprit a toutes les raisons d’avoir peur », affirme Israeli.

Les 50 000 Français et les 50 000 Britanniques qui se sont convertis à l’islam durant la décennie écoulée – dont beaucoup en raison de mariages mixtes -, l’ont fait par conviction personnelle, sur base de conceptions romantiques de l’islam, ainsi que pour des motifs financiers, tandis que d’autres voient l’islam comme le courant du futur, au moment où le christianisme est en déclin, dit Israeli.

Il existe, ajoute-t-il, des musulmans qui se convertissent au christianisme, mais leur nombre est beaucoup plus faible.

Israeli fait remarquer que, dans les mariages mixtes les conversions se font dans une seule direction, du fait qu’une femme musulmane qui épouse un chrétien est considérée comme apostate par sa communauté, et s’expose à un danger personnel.

Et de conclure :

« Il est temps que l’on se réveille et que l’on réalise ce qui se passe en Europe. »

Le livre du professeur Israeli doit paraître dans les prochains mois.

The Jerusalem Post

Texte anglais original : « Islam converts change face of Europe« .

Traduction française : Menahem Macina

25/1/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 159 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.