In memoriam l’Abbé Pierre II

Notre malheureuse France, quasiment en état de faillite morale, politique et sociale, donne ainsi d’elle-même une image pathétique qui, finalement, reflète en tout point la réalité.
Mais ce n’est pas par un plaisir sadique que je fais un tel constat; bien au contraire, je veux souligner à quel point sera dure la remontée alors que nous sommes tombés si bas…
Aussi, avant toutes choses, nous faut-il commencer par dépasser un stade qui conditionne tout le reste : mettons donc un terme définitif à une sensiblerie nationale qui mine nos forces vives !

Librement !

26/1/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 041 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.