Palmyre nouveau village Potemkine

La "libération" de Palmyre fait penser à ces restaurations qui préservent la façade pour construire tout autre chose derrière, nous en sommes là aujourd'hui à voir ces diverses postures extatiques applaudir au sauvetage alors qu'elles ont été les principaux facteurs de sa perte initiale. Ce sont en effet bien tous des hypocrites bien plus que les djihadistes qui au moins la jouent "cash".

Car qui a pu armer ceux-ci sinon celui qui les laissé grandir en Irak en Syrie en Libye à savoir Obama?… Qui a pu laissé croire que cela n'a "rien à voir avec l'islam" alors que seul le contraire est vrai, même s'il ne s'agit pas de mettre tous les musulmans dans le même panier? Qui découvre qu'il ne suffit pas de tuer quelques méchants à leur tête ou les traiter de "fous" pour les empêcher de fabriquer des bombes sales?…. Qui a armé des "ennemis" d'Assad en ne regardant pas trop leur type d'islam sous prétexte de ne pas faire de "discrimination" (même là!) au lieu de soutenir exclusivement les rebelles laïques, puis a laissé faire les Russes quand la situation était devenue incontrôlable ?… Obama et l'Europe…   

Qui est parti d'Irak en laissant le pouvoir aux chiites croyant que cela réparerait les erreurs de Bush (comme nommer un Consul sans faire alliance avec les tribus sunnites et les chiites hostiles à l'Iran tandis que les armes chimiques et les embryons d'armes nucléaires allaient en Syrie détruits ensuite par Israël en 2007) permettant aux restes d'Al Kaïda de renaître leurs cendres et de créer l'E.I?…

Obama Hollande Cameron…

Et tous pensent (encore) qu'il est possible de faire l'économie d'une bataille idéologique profonde, aux côtés d'intellectuels et de leaders musulmans réformistes anti-sharia (point essentiel afin d'écarter le malin Ramadan), en vue de combattre, au coeur de l'islam djihadiste, toutes les thèses antinomiques avec l'édification d'une société libre donc démocratique et prônant l'égalité de tous en particulier hommes et femmes.

Car il n'y a pas de sharia modérée. Aussi aller faire un discours comme l'a fait Obama au coeur de l'université Al-Azhar, université hypocrite du double langage qui condamne officiellement "l'islam radical", mais le forme officieusement à fabriquer un islam aussi rétrograde que l'islam saoudien (les deux se répandant en Europe tout à fait officiellement) montre une fois de plus qu'Obama n'est, en rien, supérieur à Trump. D'autant qu'il n'est pas dit que ses deux "victoires", Cuba et l'Iran, s'aguerrissent avec le temps tant en Iran les choses semblent encore bien plus complexes qu'il n'est dit en matière nucléaire, tandis qu'à Cuba les frères Castro continuent à frimer alors qu'ils ont peu à peu retransformer cet île en bordel à touristes no borders ou comment se donner bonne conscience à peu de frais.

Même concernant la Corée du Nord Obama a failli croyant qu'il suffisait de la contenir via des sanctions (contournées grâce à la Chine) alors qu'il serait possible, semble-t-il, de mener, déjà,  un combat idéologique, là aussi : ainsi l'Unesco servirait à autre chose qu'à condamner Israël, et ce devant les caméras du monde entier. Il s'agirait d'ailleurs faire de même avec les musulmans et leurs diverses obédiences.

Ce qui ensuite permettrait d'entraîner la Corée du Nord dans des entretiens multilatéraux afin que celle-ci prenne en charge sa part du fardeau en quelque sorte en matière de sécurité etc… car la Corée du Nord n'est pas Cuba, son idéologie n'est pas aussi doctrinale qu'il n'y paraît, il s'agit d'une monarchie absolue ayant en son fond autre chose que le seul communisme égalitariste voulant fabriquer des singes savants en bonne santé comme cela est encore défendue à Cuba et…en France.

On le voit, avoir "sauvé" Palmyre permet à Assad et à Poutine de donner à un Occident failli le simulacre nécessaire pour sauver les apparences, mais est-ce suffisant pour le revigorer alors qu'il vit une crise multiforme profonde remettant en cause jusqu'à la notion même de "modernité"? N'est-ce pas aussi là que se nichent les ferments créant les diverses réactions contre un technicisme un scientisme réduisant l'individu à un terminal consumériste interchangeable? Avant de donner des leçons, y compris à l'islam, il serait temps de balayer devant sa porte.

Or, on ne fait ni l'un ni l'autre : il n'y a pas de réelles réflexions sur cette crise profonde (certains penseurs qui pourraient le faire sont écartés ou cloués au pilori) hormis l'éternelle mise en cause du "capitalisme" et d'Israël ; comme si, respectivement, cet outil (en fait) était à lui seul responsable des maux humains, et que la haine anti-juive existerait depuis 1948…

Et croit-on sérieusement que l'on pourrait d'un coup de baguette magique revenir à des périodes anciennes enjolivées, non seulement les divers intégrismes, mais aussi le néo-revival écologiste tel un Edgar Morin proposant de revenir à un âge d'or supposé oubliant ce qu'a signifié, ce que signifie encore, symboliquement et réellement, la ville occidentale comme l'ont analysé brillamment Weber et Simmel en termes de liberté et d'épanouissement malgré la pollution et les effets négatifs?…

Or, il s'agirait plutôt d'encourager le développement qualitatif actuel de la production et des échanges dans le cadre d'une démocratie renouvelée (mais en effet "bloquée") repensant jusqu'aux droits de propriété à la manière de Milton Friedman et de John Rawls, ce qui permettrait par exemple de repeupler les campagnes désertées française en Ardèche et ailleurs via une fibre internet vraiment déployée et des délégations de services publics effectués par des entrepreneurs privés. Tout doit être repensé. Toujours au fond. Mais pas en faisant table rase. Au contraire même… Les impasses du communisme ne sont pas encore réellement pensées. Celles du technicisme quantitativiste aussi… Mais les premières ont coûté bien plus de vies humaines que celles du second. Et ce ne sont pas les religions qui sont à la base des dizaines de millions de morts du XXème siècle….

On verra bien si dans les rassemblements "Nuit debout" (imitant par un certain biais ceux des "veilleurs" de LMPT) des débats de ce genre émergent… si Palmyre peut renaître ou rester dans ses ruines réelles.

Lucien SA Oulahbib 2/4/2016

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 428 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV

 

Comments are closed. Please check back later.