Q€ pour le nuls et tsunami bancaire(2)

Pour les nuls qui n’ont encore rien compris, comme ceux de la Banque de France et de son gouverneur qui ont déjà été jugés nuls, archi nuls, irrémédiablement nuls par la 17° Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris, un petit rappel s’impose encore au sujet de la politique monétaire menée par les Marioles de la BCE.

Ils prêtent généreusement plus de 500 milliards d’euros à des banques à des conditions particulièrement avantageuses (à des taux d’intérêt quasiment nuls) et la BCE leur a racheté pour 1 676 milliards de titres divers, ce qui contribue à augmenter leurs disponibilités

Document 1 :

soit un total de 2 296 milliards d’euros sous le prétexte que cet argent devrait leur permettre de prêter aux entreprises et aux Euro-zonards pour investir mais ces banques déposent en retour 1 100 de ces milliards d’euros auprès de la BCE !

Document 2 :

En effet, comme beaucoup de banques ne respectent pas les règles prudentielles d’endettement, certaines qui ont une position nette créditrice sont dans une situation tellement critique que leurs dirigeants n’osent même plus prêter leurs disponibilités à d’autres banques de peur de ne pas pouvoir les récupérer. Le marché interbancaire est donc bloqué. Il ne fonctionne plus.

En conséquence, d’une part, les banques qui ont des disponibilités sont donc amenées à les déposer à la BCE et les autres ont besoin de réserves au jour le jour pour survivre (elles déposent alors leurs disponibilités excédentaires à la BCE) ce qui rend dans les deux cas inopérant l’argent qu’elle leur prête.

D’autre part, des banques sont dans une situation tellement mauvaise qu’elles sont obligées d’emprunter durablement auprès de la BCE pour éviter la faillite.

Il résulte de ces situations une différence entre l’argent reçu globalement par les banques (2 296 milliards d’euros) et ce qu’elles déposent en retour (1 100 milliards) : un petit trou de… 1 196 milliards

Document 3 :

… qui s’est formé curieusement en 4 étapes de 300 milliards !
Depuis le début de l’année 2015, les besoins de capitaux des banques sont équivalents à ceux qui ont suivi la faillite de la banque des frères Lehman et l’€-crise de 2012, ce qui est en concordance avec les autres indicateurs de crise, cf. mes analyses à ce sujet.

Comment une banque centrale peut-elle combler facilement un déficit de 1 100 milliards d’euros ?
La réponse est simple : en émettant des billets !

Document 4 :

Ainsi, en rajoutant une certaine dose de capitaux propres et une bonne louche de prêts fournis par de mystérieuses et anonymes mais généreuses administrations publiques surendettées, les Marioles de la BCE bouclent sereinement leur bilan tous les vendredi soir,

Document 5 :

Ces Marioles de la BCE continuent à prétendre que leur politique monétaire dite accommodante qui consiste à mettre 2 696 milliards d’euros à la disposition des banques pour faire repartir la croissance est positive, or ils constatent en même temps que si cette manne augmente de 45 % d’une année sur l’autre

Document 6 :

les banques n’augmentent leurs prêts que de 1,4 % pour le secteur privé mais de 12,3 % pour financer les dépenses publiques de gouvernements !

Document 7 :

Conclusions :
La politique monétaire des Marioles de la BCE n’a aucun effet positif sur la croissance.
Elle ne fait que retarder et aggraver des échéances inéluctables en maintenant en survie des banques surendettées non viables et en finançant à des conditions très avantageuses l’endettement croissant de certains Etats eux-aussi surendettés.
Pire encore : au lieu d’œuvrer pour maintenir l’argent sain sans création monétaire, les Marioles l’accentuent
!

Une fois de plus, il est quand même étonnant que personne, à ma connaissance, ne remette en cause dans la zone euro cette politique monétaire suicidaire, du moins avec une argumentation sensée.
Comme le disait en 1993 Jacques Ellul, il n’y a plus de débat possible : « le conformisme est le totalitarisme de demain ».

Le conformisme est le totalitarisme d’aujourd’hui !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques

Mots-clés: , , , , , , , , , , ,

Jean-Pierre CHEVALLIER 29/8/2016

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

950 vues

Tous les articles de Jean-Pierre CHEVALLIER

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Libertés-LIDAC, Liens d'actualité, Tribune offerte par Resiliencetv

 

Comments are closed. Please check back later.