250 euros de moins par mois à payer avec une SS privée…

Sébastien demande la liberté de choix, et Bourdin reste coi, répondant économie, restructuration, jamais expérimentation, liberté. Ce qui n’empêche pas de mutualiser les soins lourds puisque la grande majorité du déficit de la SS viendrait de là : mais, dans ce cas, pourquoi ne pas permettre que des grands groupes d’assurances françaises puissent précisément s’allier sur des plateformes communes prenant en charge les soins lourds ? Ils pourraient également s’allier à l’international, tout en se concurrençant sur l’offre de service au niveau national. Sans que la SS, tout comme France Télécom avec la fin du monopole, y perdent absolument.

N’oublions pas que le groupe France Télécom a été dans le rouge quand il a du payer cash la marque « Orange » parce que n’étant pas une société d’actions mais à l’époque une entreprise publique il ne pouvait pas payer sa prise par des échanges ou ventes d’actions.

Pourquoi ne pas mettre les choses à plat en discutant avec les professionnels, tout en précisant que certaines clauses doivent être respectées ?

Il est de plus en plus navrant d’observer que la SS reste un sujet tabou, presque autant que l’autonomie des universités, alors qu’il s’agit quasiment de la même procédure : donner l’autonomie aux caisses d’assurance maladie pour faire les alliances qu’elles veulent dans le but de donner le meilleur soin aux malades et la meilleure couverture sociale.

Ne confondons donc pas tout. Ce n’est pas parce que certaines entreprises privées se comportent mal dans l’eau et l’électricité, que toute entreprise privée soit dans ce cas, surtout lorsqu’elle n’est pas en situation de monopole et qu’il existe un contrôle public a posteriori.

Il serait temps d’ouvrir le débat plutôt que d’opérer la fuite en avant des franchises à répétition, et de la dégradation amorcée des soins et des remboursements.


Lionel Castériou 20/6/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 341 vues

Tous les articles de Lionel Castériou

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.