Rock your body ! (Up-to-date)

Ils ont arpenté depuis le début du mois d’octobre 2005 chaque semaine le faubourg du temple pour investir le Gibus Club où Philippe Manœuvre du magazine Rock’ n Folk organise religieusement les concerts Friday’s et Sunday ‘s Rock ‘n Roll.
En maître de cérémonie incontestée Manœuvre a offert son soutien inconditionnel et fait ressurgir de l’underground parisien l’énergie du « Rock » cette musique libératrice. L’événement interpelle et attire toutes les générations réunissant chaque semaine tous les fidèles disciples passionnés.
(c’est moi ! Dinamyte, avec Philippe M : we watching you !)

Place au Rock la capitale jalouse est jalousée,
Aux réactions défiantes, ces soirées surprenantes appellent l’envie. La présence de personnalités marquantes (name droping) : Marc « GodFather of Punk » Zermati, Jean Baptiste Mondino, Laurence Romance, irrite la faune des puristes désappointés.
Des fervents Rockers « Bad Boyz » se mélangent au « Young Boys » et apposent enjoués leurs regards de luxe.
Une foule précieuse de jolies filles, fidèles, novices et sophistiquées, de garçons juvéniles, dandys et passionnés sont tous les nouveaux adeptes de ces musiques endiablés. Ils ont des looks d’enfer. Ils portent leurs jeans très serrés, leurs chaussures, aux allures « Glitter Rock » sont vernies ou mat à petit talons, leurs textes ont un caractère sexuel affiché (girls girls girls), et averti leurs influences vont des Stooges aux Ramones, de J. Thunder aux Undertones
Leurs sex-appeals et leurs originalités primales nous séduisent et amusent les précurseurs hexagonaux aussi à l’affiche : Wampas, Hell Boys, Patrick « Asphalt Jungle » Eudeline, D. Darc, AS Dragon…Let’s Rock !!!!!!!!!!!!!
«Oubliez la prise de tête psy», ces jeunes groupes sont invités à exhiber leurs talents sur la scène Punk mythique du Gibus Club.

Au programme un nombre de jeunes voire très jeunes groupes (15 et 20 ans) de plus en plus inspirés et déterminés à bosser dur dur, qui appelle pieusement le renouveau d’un rock provocateur et scintillant.
Les Naast, les Second Sex, Tu seras terriblement gentille, Les Brats, les Shades, Violett, Pravda…..
La scène rock se régénère de sang frais d’électricité primitive chère aux vieux démons du Rock ‘n Roll.

Dinamyte
1dinamyte@free.fr

Management Violett
cat.brindel@wanadoo.fr

29/1/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

224 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 


Comments • comment feed