Erdogan entame le divorce entre la Turquie et la laïcité

C’est probablement l’annonce du Divorce entre la Turquie et  le principe de laïcité en vigueur depuis l’époque  de Kemal Atat Türk.Le gouvernement coranique  d’Erdogan  vient de légaliser le voile aux universités du pays.Il s’attaque en priorité  à la laicité  des institutions  de l’éducation nationale  qui  vont ressortir les générations  de demain.
Un haut magistrat tire la sonnette d'alarme ; Le procureur général turc Abdurrahman Yalcinkaya a mis en garde contre la levée de l'interdiction du voile à l'université, estimant que cela "ouvrirait une brèche dans le principe de laïcité en fondant un arrangement public légal sur des bases religieuses".
"Autoriser l'usage du voile (dans les universités) ouvrirait une brèche dans le principe de laïcité en fondant un arrangement public légal sur des bases religieuses", a estimé le procureur général dans un communiqué (1).
Les tribunaux turcs et la Cour européenne des Droits de l'Homme ont jugé que le port du foulard sur les campus "n'est pas protégé par le principe de liberté religieuse et n'est pas compatible avec le principe de laïcité", a rappelé le procureur.
En 2005, la Cour européenne des Droits de l'Homme à Strasbourg avait jugé que l'interdiction du voile ne constituait pas une violation des libertés fondamentales et pouvait être nécessaire pour protéger l'ordre public en Turquie contre les mouvements extrémistes.
Les  gardiens de la laicité en Turquie jugent qu'une levée des restrictions du voile islamique dans les universités  du pays accroîtra la pression sociale sur les femmes pour qu'elles se couvrent la tête et ouvrira la voie à des mesures similaires dans les écoles et l'administration.
De nombreux turcs soupçonnent l’AKP au pouvoir (justice et développement) d’avoir un agenda caché et ils ont peur que ce parti n’impose la charia islamique à la population .
Le mois dernier le gouvernement islamiste d’Erdogan a fait  déjà passé des amendements anti-laïques modifiant la Constitution de 1982.
En levant l'interdiction du voile , qui est la pire des humiliations qu'une  jeune femme puisse s'infliger, la Turquie  prouve encore une fois  que son adhésion en Europe est  incompatible avec les traditions libérales du vieux continent.

Tunis
(1) 20 oct 2010 (AFP)

Ftouh Souhail 21/10/2010

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 799 vues

Tous les articles de Ftouh Souhail

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Alliance des civilisations-A-LI-DAC, Liens d'actualité

 

Comments are closed. Please check back later.