Des musulmans refusent de jouer contre des homos:up to date

Aux dernières nouvelles, certains joueurs du Créteil Bébel auraient décidé d’accepter de jouer…

Lu sur le Nouvel Obs :

Parce que "nos convictions sont de loin plus importantes qu’un simple match de foot", a expliqué le club de "musulmans pratiquants" du Créteil Bébel, "nous ne pouvons jouer" contre le Paris Foot Gay.

(Sipa)

(Sipa)

C‘est l’indignation dans l’équipe du Paris Foot Gay depuis qu’un club musulman, le Créteil Bébel, a refusé de jouer contre elle, dimanche 4 octobre, en raison de son homosexualité revendiquée.
Dans
un communiqué, le club demande à sa ligue, "la Commission Football Loisirs (CFL), signataire de la charte contre l’homophobie, des sanctions adéquates", et envisage de porter plainte, rappelant que "l’homophobie est passible de poursuite pénale au même titre que le racisme."
Le comité organisateur de la rencontre s’est quant à lui dit "stupéfait", selon les informations de France Inter, et a convoqué le Créteil Bébel pour lui demander de s’expliquer.

"Nos convictions, plus importantes qu’un match de foot"


Samedi 3 octobre, le Paris Foot Gay recevait un mail signé du Créteil Bébel annulant le match entre les deux équipes prévu le lendemain.
"Désolé mais par rapport au nom de votre équipe et conformément aux principes de notre équipe, qui est une équipe de musulmans pratiquants, nous ne pouvons jouer contre vous, nos convictions sont de loin plus importantes qu’un simple match de foot, encore une fois excusez-nous de vous avoir prévenu si tard", écrivait le Créteil Bébel.
Une lettre somme toute très polie, remarque le Paris Foot Gay, qui constate néanmoins que "cette équipe a tout simplement refusé de se déplacer pour ne pas avoir à jouer contre des homosexuels." Pourtant, "le Paris Foot Gay n’est pas un club communautariste", tient-il à souligner, et "il est ouvert à tous, hétéros comme homos, heureux de lutter ensemble contre les préjugés et les discriminations."

(Nouvelobs.com)

Commentaire : Le club de football du Créteil Bébel est-il aussi hétérogène que le Paris Foot Gay avec son entraineur marocain gay qui déclare qu’il y a 50/50 de gay et d’hétéros ? Non. Dans ce cas l’argument de son entraineur stipulant qu’il ne voulait pas jouer contre un club" communautariste" ne tient pas, d’autant oplus que son mel de refus il écrit qu’en tant que club regoupant des musulmans pratiquants il ne pouvait pas jouer…

Iris Canderson 7/10/2009

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

2 134 vues

Tous les articles de Iris Canderson

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Alliance des civilisations-A-LI-DAC, Liens d'actualité

 


Comments • comment feed