6 février 2023
Non classé

CLEMENCEAU : des victimes de l’amiante et des associations s’invitent à l’Elysée

Nos organisations ne dénoncent pas seulement le caractère illégal d’une exportation qui viole les règles internationales, européennes et françaises concernant l’exportation et la gestion des déchets dangereux, les règles françaises relative à l’interdiction de l’amiante, ainsi que l’esprit et la lettre de la Charte de l’Environnement. Elles dénoncent le caractère moralement inacceptable du “transfert” de matériaux dont la toxicité n’est plus à démontrer vers des populations vulnérables et non protégées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :