28 janvier 2023

Oui,”l’islam est un problème”…

D’autant que certains qui prétendent le défendre mentent effrontément en assénant qu’un musulman en France se trouve bien plus en danger qu’un juif un chrétien une enfant blanche et bien d’autres,  traités aussi bien plus de “sales français” à longueur de journée que le contraire ; tout en mentant également sur le fait que des mosquées seraient attaquées des cimetières musulmans profanés alors que les seuls établissements religieux réellement endommagés (et non pas tagués) aujourd’hui sont surtout chrétiens ainsi que les cimetières juifs, tandis que jour après jour des juifs quittent la Seine St Denis dans l’indifférence du Consistoire plus préoccupé à combattre la paille zemmourienne que la poutre djihadiste à visage humain trônant maintenant sur C.8 (avant sans doute d’avoir son émission dédiée).

Et combien d’Églises de temples de synagogues construits dans les pays dits “musulmans”?  Et combien de pétitions provenant des musulmans français pour y exiger la réciprocité car il n’est pas juste d’exiger la prolifération de mosquées ici en France et de rester silencieux sur l’impossibilité pour les chrétiens juifs bouddhistes de construire là-bas… Que font également l’U.E, l’ONU, L’UNESCO ?… Et combien de témoignages montrant que nombre de “musulmans” convertis de force à l’époque réintègrent peu à peu leur religion d’origine par exemple le christianisme?…

Nada, none, niet, nothing, aucun sur tous ces plans ou si peu. Ou alors seulement la réfection de vieux établissements à peine entretenus et provenant de la société civile à l’époque de ladite “colonisation” car l’État en France, tout en libérant les juifs dhimmis du joug musulman incarné par les Turcs a toujours été cependant contre la réintégration de l’Afrique du Nord dans le giron chrétien; Napoléon III par exemple voulant être aussi à la tête d’un “royaume arabe” donc musulman…

Mais il s’avère que nombre de ses membres ne voulait pas d’une telle cohabitation, encore moins d’une fusion avec les “associateurs” (chrétiens) et les “falsificateurs” (juifs) tant il n’est pas possible de brancher ensemble deux prises mâles ni même de faire une salade composée avec des œufs durs puisque par nature les “instaurateurs” musulmans se veulent la dernière version ultime de toute “révélation” déjà là depuis le début puisque “incréée”.

Aujourd’hui cependant la Secte globaliste s’en accommode bien ou relativise par opportunisme, stratégie et orientalisme benoît; puisqu’elle fait semblant de croire que l’islam n’est qu’une religion au lieu d’être un projet total ; ce qui lui permet aussi de profiter des errements économistes d’un État affairiste cherchant de continuer à importer des immigrés plutôt que bien payer ses propres citoyens et les aider en priorité (déjà par la mécanisation les tâches pénibles) plutôt que d’exiger également que l’ONU s’empare de ce problème mondial de l’immigration en expulsant de ses rangs les pays qui refusent de se réformer afin que leur population ne soit pas obligée de partir ;  la Secte bien sûr ne le fait pas, pas de Fondations d’oligarques pour cette cause; ce qui lui permet de démanteler encore plus l’homogénéité culturelle des nations sécularisées (la “culture française n’existe pas“avait clamé comme un cri du cœur Macron).

Car pour elle, l’islam s’avère bien moins dangereux pour ses intérêts que le renouveau Slave qui fort de la faillite de ce que celle-ci considère pourtant encore comme un avenir (la suppression de l’individu devenu un exemplaire, un “Borg“) ne veut pas de cette dissolution négativiste made in Occident qu’incarne aussi l’assassinat de Lola.

L’islam comme réel “marche-pied” pour les idéologues pédants d’une Secte jouant maintenant avec le feu nucléaire, et pourquoi pas déclencher aussi la WW3 comme oeuvre d’art total ?….

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :