7 février 2023
Non classé

Assassinat d’Ilan Halimi

A la sortie de cette rencontre, Roger Cukierman, Président du CRIF, a déclaré : « c’est la première fois qu’un Juif a été tué en France depuis 60 ans parce qu’il était juif… C’est un fait plus grave que ce qui s’est passé à Carpentras et on se révolte contre cet acharnement… La banalisation de l’antisémitisme en France peut être mise en cause. Et s’il y a bien eu diminution de moitié du nombre d’actes antisémites l’année dernier en France, il y en a quand même eu près d’un millier, soit six à sept fois ce qu’il y avait il y a six ans. »

Le Président du CRIF a évoqué les propos tenus par le ministre qui a reconnu « l’échec de la police dans cette affaire, en dépit de sa vigilance dans notre pays». Echec dû, selon lui, à « une erreur d’appréciation. » Et si les portraits robots des complices féminines « pièges » n’ont pas été diffusés plus tôt, cela a été décidé « pour ne pas pousser les agresseurs à se débarrasser du témoin en le tuant. » Environ une centaine de policiers ont participé à l’enquête. Le ministre a révélé « qu’il s’était demandé si la mort d’Ilan n’avait pas été programmée».

Par ailleurs, s’il s’avère aujourd’hui que s’il y a eu six autres tentatives d’enlèvement et que quatre de ces cibles étaient juives, une plainte n’avait été déposée que dans un seul cas car il y avait eu tentative de rapt. Dans les autres cas les victimes ne s’étaient pas laisser piéger et des plaintes n’avaient donc pas été déposées.
Le ministre a confirmé que le gang estimait avoir plus de chances de succès en s’attaquant à des Juifs, considérés « comme riches».

Une absurdité dénoncée par Roger Cukierman qui évoquait les pauvres de la communauté juive, fait connu dans les banlieues où «beaucoup de Juifs côtoient des Arabes». Mais cela démontre que si ce rapt était au départ « une opération crapuleuse » il y avait bel et bien « un aspect secondaire antisémite».
Autre point soulevé : le fait que les voisins de l’appartement où a été détenu et torturé Ilan Halimi dans cette cité étaient probablement au courant. « Mais ces quartiers sont maîtrisés par des gangs. »
Pour Roger Cukierman « la manière dont ce jeune homme a été martyrisé pendant trois semaines montre un degré de haine motivé par l’antisémitisme. »

Le ministre a confirmé que des documents salafistes pro-palestiniens avaient été retrouvés chez le père de l’une des personnes interpellées.
Et pour le Président du CRIF il est absurde également de parler d’un gang démuni. En effet, il apparaît que le chef du gang ait « fait de fréquents voyages en Côte d’Ivoire, ce qui prouve qu’il disposait de moyens. »

« Il faut faire confiance à la République, » concluait Roger Cukierman qui précisait que « le ministre va recevoir la famille à la fin du deuil » et annonçait une manifestation pour le dimanche 26, exprimant l’espoir « d’y voir tous les ministres et le Président de la République, comme à Carpentras. »
Henri Hadjenberg, ancien Président du CRIF, déclarait pour sa part : « il ne s’agit pas d’un fait divers mais d’un fait antisémite » et ajoutait : « l’acharnement insensé contre Ilan dépasse l’entendement et ne correspond pas aux valeurs de notre société. »
Quant à Joël Mergui, nouveau Président du Consistoire de Paris, il avouait son inquiétude car, dit-il, il s’est rendu compte « qu’il y a une nouvelle donne dans l’histoire de l’antisémitisme en France. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :